Une petite voix me disait de maigrir encore de Solène Revol

4

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

" Je me dirige vers la balance : 33,8 kilos. J'ai encore perdu du poids, une partie de moi est satisfaite. Mais je suis triste aussi : si je continue à perdre, je vais rester longtemps à l'hôpital. Or je dois passer mon bac... J'ai l'impression que la maladie me dévore. Qu'il ne reste presque plus rien de moi. Pourquoi suis-je si contente de maigrir encore ? "

Pendant près de deux ans, Solène connaîtra l'enfer de l'anorexie. Dans ce journal intime, elle raconte ce " monstre " qui s'invite à chaque repas et l'empêche de se nourrir : une petite voix obsédante qui lui renvoie l'image d'une fille " nulle ", " énorme ", " immonde ". 

À force de ténacité, d'amour des siens, d'accompagnement du corps médical, Solène finira par retrouver confiance en elle et goût à la vie. Une libération dont cette jeune fille rayonnante, aujourd'hui étudiante, souhaite témoigner pour toutes les autres. 

" J'aimerais que ce livre aide les adolescents à mieux s'accepter, à lâcher prise. Qu'il encourage aussi les parents à demander de l'aide aux premiers signes de la maladie. L'anorexie est un cauchemar. À tout moment de la journée ou de la nuit, on se retrouve en détresse, seule, perdue... au bord du gouffre. 


  • Broché: 284 pages
  • Editeur : XO
  • Date de sortie  : 27 mars 2018
  • Prix : 17.90 € (papier) 11.99 € (ebook)
  • *SERVICE DE PRESSE


MON AVIS :

Solène a 16 ans quand l’anorexie l’accapare sans lui laisser aucune chance de s’en sortir si ce n’est une volonté féroce de sa part pour dominer cette maladie. Une maladie qui arrive petit à petit, vicieusement, sournoisement, comme une amie ou la gentille bonne fée qui veut du bien et efface les quelques petits problèmes. Elle est cette clef, cette baguette magique, ce miroir qui reflète un visage, un corps insignifiant, trop gros aux yeux de la victime. L’anorexie arrive gentiment puis te rend accro, dépendant, sans même t’en apercevoir, et il est très difficile de sortir de là sans séquelles.

Plusieurs facteurs poussent ces personnes à tomber dans ce piège infernal, mais pour Solène c’est son perfectionnisme qui l’a pousse à vouloir toujours plus, à être en haut de l’affiche, dans la vie comme à l’école. Elle est cette fille qui a peur de décevoir et qui se compare forcément aux autres nanas de son lycée. Le sport est sa motivation première pour perdre du poids, et qui va malheureusement déclencher cette anorexie.
Citation : ...J'ai commencé à vouloir perdre un peu de poids et, progressivement, je me suis transformée. C'est comme si j'avais enfilé un masque, revêtu le costume de la maladie. Je n'étais plus moi-même. Il ne restait plus aucune partie de moi pour dire : << Oh, qu'est-ce que tu fais ? >> Je m'imposais des choses terribles et rien ne pouvait changer ça. Je fermais la porte une à une, je n'avais plus aucune liberté.
Hé oui, l’adolescence est le grand problème de tous parents, mais aussi de nos jeunes. Pas toujours facile de passer cette étape à cet âge. Le changement, les difficultés à se faire accepter, plaire aux garçons... sont bien présents et guettent leurs proies.

L’histoire est touchante. Certains passages sont assez difficiles à lire en tant que maman, et d’ailleurs, tout au long de ma lecture, je me suis imaginée à la place des parents. Si c’était ma fille. Il y a également des passages qui font grincer les dents que ce soient du côté de la famille, des ami(e)s ou de Solène. Intérieurement, j’enrageais et me disais, mais arrêtez d’être aveugles, sérieux. Ouvrez vos yeux. Regardez votre fille, votre copine, elle est en train de maigrir, les gars ! Elle est malade.

Cette maladie va l’envoyer dans un centre spécialisé où elle sera suivie et surtout aidée à remonter la pente pour retrouver son estime de soi.
J’ai beaucoup aimé cette partie-là, car, même si le début de son hospitalisation est assez dur pour elle comme pour les parents, Solène ne baisse pas les bras et se donne les moyens de réussir. 
Citation : Depuis quatre mois, pour m'occuper, je lis énormément, et si mon état d'esprit a changé, c'est aussi un peu grâce à mes lectures. Si je pouvais remercier les auteurs directement, je le ferais bien volontiers,. Je ne cesse de relire des phares qui ont du sens pour moi.
À lire pour mieux comprendre !


MA NOTE 

4 commentaires

  1. C'est un livre qui me parait vraiment bouleversant, pour moi qui suis également maman.

    RépondreSupprimer
  2. Un témoignage qui me paraît bouleversant, mais qui me semble tellement essentiel !

    RépondreSupprimer
  3. Il me plaît bien ce livre. Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
  4. C'est un livre vers lequel je ne me serai pas tournée de prime abord mais le sujet abordé me touche car je suis une maman et que j'y pense constamment pour mes enfants

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.