La fille du roi des marais de Karen Dionne

6

QUATRIÈME DE COUVERTURE :
Enfin, Helena a la vie qu’elle mérite  ! Un mari aimant, deux ravissantes petites filles, un travail qui occupe ses journées. Mais quand un détenu s’évade d’une prison de sa région, elle mesure son erreur  : comment a-t-elle pu croire qu’elle pourrait tirer un trait sur son douloureux passé  ?
Car Helena a un secret  : elle est l’enfant du viol. Sa mère, kidnappée adolescente, a été retenue prisonnière dans une cabane cachée au fond des marais du Michigan, sans électricité, sans chauffage, sans eau courante. Née deux ans plus tard, Helena aimait cette enfance de sauvageonne. Et même si son père était parfois brutal, elle l’aimait aussi… jusqu’à ce qu’elle découvre toute sa cruauté.
Vingt ans après, elle a enfoui ses souvenirs si profondément que même son mari ignore la vérité. Mais aujourd’hui son père a tué deux gardiens de prison et s’est volatilisé dans les marais, une zone qu’il connaît mieux que personne. Malgré la chasse à l’homme lancée par les autorités, Helena sait que la police n’a aucune chance de l’arrêter. Parce qu’elle a été son élève, la seule personne capable de retrouver cet expert en survie, que la presse a surnommé Le Roi des Marais, c'est sa fille


  • Broché: 400 pages
  • Editeur : JC Lattès 
  • Collection : Thrillers
  • Date de sortie : 7 mars 2018
  • Prix : 20.90 € (papier) 14.99 € (ebook)
  • *SERVICE DE PRESSE


MON AVIS :
On a beau s'imaginer qu'on se battrait comme des lionnes dans une situation pareille, la vérité, c'est que tout le monde, ou presque, baisse les bras. Et plus vite qu'on l'imagine. Quand on est puni durement  à chaque tentative de rébellion, il faut moins de temps qu'on ne le croit pour faire acte de soumission. Ce n'est pas le syndrome de Stockholm. Les psychologues appellent ça l'apprentissage de l'impuissance...
Helena avait tout pour être heureuse : un mari, deux petites filles, un chien et son travail. Une vie ordinaire, sans histoire, où son passé a « presque » été oublié.  Presque parce que Helena est la fille d’un meurtrier, issue d’un viol, lorsque sa mère s’est fait kidnapper étant plus jeune. Lui, emprisonné pour ses actes commis, elle vient d’apprendre que son père vient de s’évader de prison, assassinant deux gardiens sur son passage, Helena qui le connaît mieux que personne sait qu’elle est la seule à pouvoir l’arrêter.

Dès les premières pages, on plonge dans cette histoire complètement hallucinante où la parole est donnée à Helena, enfant et adulte, basculant entre le passé et le présent. Dans une vie coupée du monde extérieur, loin de la civilité, la modernité, mais dans la sauvagerie la plus profonde ; puis dans cette nouvelle vie, avec son mari qui ne connaît absolument pas son passé et qui va le découvrir quand les policiers vont débarquer chez eux pour annoncer la nouvelle.

Nous avons d’un côté Helena, enfant, que son père a nommé Petite Ombre, vivant dans cette cabane avec ses parents, dans les marais, qui ne se doute pas un seul instant qu’elle est le fruit d’un viol et que sa mère a été kidnappée quand elle était adolescente. Elle ne sait pas que son père est un psychopathe. Bien évidemment, comme tout enfant, Helena ressent certaines choses, et observe beaucoup, notamment sa mère, toujours en retrait, qui n’ose jamais lever la voix ou regarder son père dans les yeux... Sa mère est tout simplement soumise et apeurée par cet homme qui a fait d’elle sa chose.

Petite Ombre n’a jamais imaginé un seul instant que la vie existait autour d’eux, qu’il pouvait avoir des enfants, des familles, la technologie, la vie tout simplement. Elle ne se doute pas qu’une famille a retourné ciel et terre pour retrouver sa mère. Non, elle ne sait pas tout ça, car son père a fait en sorte qu’elle ne le sache pas. Alors elle va vivre comme une vraie sauvageonne, à l’indienne. Faire des pièges pour attraper tel animal, apprendre à les dépecer, égorger, à tuer avec un couteau ou autre. À faire la vaisselle avec du sable, à se laver sans eau chaude, à boire en récupérant la neige... Son père est tout simplement mis sur un piédestal par ses yeux d’enfant, même s’il est parfois un peu brutal envers elle et surtout beaucoup trop envers sa mère. Et pourtant, Helena est curieuse et sent qu’on lui cache des choses... 

Toute l’intrigue est passionnante, dure à la fois et fait grincer des dents. Certains passages sont assez choquants, et retournent l’estomac ; il m’a fallu un petit moment pour reprendre ma lecture. Il est clair que les amoureux et protecteurs des animaux vont prendre cher en lisant ce roman, mais va falloir passer outre, aller au-delà de la sauvagerie pour apprécier la lecture. Et ce n’est qu’un détail parmi tant d’autres du roman. J’ai pour ma part adoré la partie enfant, la curiosité d’Helena, sa repartie, ou même certaines réflexions qu’elle se faisait à elle-même. On ne peut que l’apprécier dans sa façon de faire,  même si par moments on a l’impression de voir son père dans son comportement.

Plus on avance, plus l’angoisse se fait présente, surtout quand elle découvre enfin la vérité sur son père Jacob et l’histoire de sa mère. Elle prend les choses en main, mais sincèrement, on se mord les doigts pour elles. Surtout que le père montre réellement son vrai visage de psychopathe, de fou à lier quand elle prend la décision de s’échapper des marais avec sa mère.  J’étais là à me dire, mais ce mec est vraiment timbré. Et ça, c’est pour les deux périodes, présent comme passé. Car,  dans le présent, elle part à la chasse pour retrouver son père. Avec ce taré narcissique dans les parages, sa famille est en danger. Deux décisions s’imposent : le tuer ou le renvoyer en prison.

Une chose est sûre, l’auteure ne nous épargne rien. Tout le côté psychologique ressort avec une plume fluide, très addictive et efficace. Pour moi, c’est un bon roman qui tient en haleine jusqu’à la dernière page. On ne voit pas le temps passer malgré quelques passages difficiles à lire. Je ne peux que vous le recommander !



MA NOTE :



6 commentaires

  1. Je suis contente qu'il t"ai plu aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Alors là, tu me donnes extrêmement envie, il a l'air absolument génial ce roman !

    RépondreSupprimer
  3. Il à l'air vraiment excellent mais je crois qu'il me ferait trop peur!

    RépondreSupprimer
  4. Ce thriller a l'air pas mal du tout, je prends note !
    Merci de la découverte :)

    RépondreSupprimer
  5. hum hum... j'adore la couverture!!
    je note, il me tente, je suis tres thriller!!!

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.