En attendant Bojangles de Ingrind Chabbert

5

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

Un couple et leur fils nagent dans le bonheur en compagnie de Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique adopté par la mère. Cependant, imprévisible et extravagante, cette dernière entraînera malgré elle sa famille dans un dangereux tourbillon, que tenteront d'éviter père et fils.


  • Broché: 104 pages
  • Editeur : STEINKIS 
  • Date de sortie  : 1 novembre 2017
  • Prix : 18.00 € (papier) 8.99 € (ebook)






MON AVIS :

Vous vous souvenez de ma chronique  sur En attendant Bojangles ?  Vous savez cette famille hors du commun dont le couple, fou amoureux l'un de l'autre ne peut s’empêcher de danser encore et encore sur la musique de Nina Simone ; Mister Bojangles, sous le regard émerveillé de leur petit garçon. Ils sont fougueux, délurés, complètement extravagants, frôlant la folie douce, et vivent dans leur bulle, oubliant les tracas de la vie. L'enfant nous raconte tout ça avec cette façon bien à lui de s'exprimer à cet âge. Tellement fier de ses parents. Tellement belle sa maman même si parfois elle fait des choses bizarres. Tellement taquin et amoureux son papa, qu'il cède à tous les caprices de sa maman. On rigole aux phrases des protagonistes et puis, plus on avance, plus le cœur se compresse.
Et pourtant ce livre fait du bien  en même temps  qu'il fait mal.
Alors l'auteur  décide de donner la parole au mari, cet homme prêt à tout pour sa femme fantasque, cette maman si différente des autres, dans son monde où personne ne peut entrer. Même ses deux amours n'ont pas la clef. On ressent le désespoir, un amour fort et puissant, une passion extraordinaire, et une folie qui prend de plus en plus d'ampleur au fil des pages.
Ce livre avait été un gros coup de coeur pour moi, l'année dernière.

Pis, voilà que le roman graphique arrive. Moi, pas très fan des adaptations en général, j'ai été ravie de retrouver En attendant Bojangles, même si j'ai trouvé qu'il manquait un peu d'intensité (je chipote un peu) par rapport au livre, à part, peut-être, la toute fin. En tout cas, les planches sont très sympathiques et chaleureuses, avec des  couleurs chatoyantes, et l'histoire est totalement compréhensible. Je pense qu'il est quand même nécessaire de lire le roman avant, pour mieux s’imprégner l'ambiance Bojangles et le bonheur comme le malheur de cette famille hors du commun. C'est pour ma part un chouette cadeau à offrir / à se l'offrir !



MA NOTE :

5 commentaires

  1. Je crois que je vais me laisser séduire. Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas lu le roman "original" et j'ignorais qu'un roman graphique avait vu le jour. On me l'a chaudement recommandé ce titre alors pourquoi pas la version poche et la version BD ? A voir, merci de cette découverte.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup entendu parler de ce roman et ce dérivé me plait beaucoup =)

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup les illustrations et ce que tu en dis, je note !
    Bon vendredi :)

    RépondreSupprimer
  5. Oh, c'est une excellente idée d'adaptation ça, j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.