Aya de Yopougon de Marguerite Abouet

6

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

Côte d'Ivoire, 1978. Aya, dix-neuf ans, vit à Yopougon, un quartier populaire d'Abidjan. Ça sent le début des vacances mais très vite les choses vont commencer à se gâter…«Dans les années 1970, la vie était douce en Côte d’Ivoire. Il y avait du travail, les hôpitaux étaient équipés et l’école était obligatoire. J’ai eu la chance de connaître cette époque insouciante, où les jeunes n’avaient pas à choisir leur camp trop vite, et ne se préoccupaient que de la vie courante : les études, les parents, les amours… Et c’est cela que je veux raconter dans "Aya", cette Afrique qui subsiste malgré tout car, comme on dit chez nous, «la vie continue»…» (Marguerite Abouet).





  • Cartonné: 112 pages
  • Editeur : Gallimard Jeunesse
  • Collection : Bayou
  • Date de sortie : 17 novembre 2005
  • Prix : 17.00 € (cartonné) 7.65 € (album) 11.99 € (ebook)


MON AVIS : 👇

Un petit moment que je voulais découvrir Aya de Yopougon, version bd. Oui, parce que moi, j'ai d'abord regardé le film. Complètement transportée jusqu'en Afrique, là-bas, en Côte d'Ivoire, le pays de mon défunt père. J'avais cette impression d'être dans le village, avec la famille, de sentir la bonne odeur des épices, de toucher la terre, d'écouter les gens parler, de manger des bananes plantains. Oui, je connais tout ça. Je connais le comportement des filles ivoiriennes, même ceux des garçons. Et cette façon de s'exprimer et d'utiliser  l'argot, appelé le nouchi, est un délice à lire, à entendre.

Alors, découvrir tout cela avec Aya de Yopougon, j'avoue que j'étais complètement conquise. Tellement réaliste, tellement ça, surtout avec les expressions du pays ; le sourire était là.

 Aya, 19 ans, si sage, qui souhaite devenir médecin,  fui les soirées (les maquis) pour réviser, au contraire de ses copines qui ne pensent qu'à s'amuser, à chercher un mec friqué (les génitos),  à sortir la dernière coiffure ou tenue vestimentaire.  C'est donc la jeunesse ivoirienne des années 80 que l'on suit avec un quotidien bien mouvementé. 
L'histoire est rafraîchissante, fait du bien et donne envie de suivre les péripéties de cette bande d'amis.

En conclusion :
Pour passer le temps, entre deux lectures, un besoin de souffler, cette lecture est idéale.
Vous désirez connaitre la culture de  ce pays, où la capitale est considérée comme le petit Etats-unis, alors, n'hésitez pas. 



MA NOTE :






6 commentaires

  1. J'en avais entendu parler sur un autre blog de lecture, je suis contente d'avoir ton avis! Pourquoi pas, donc, à l'occasion?
    Merci pour ta chronique et bon week end!

    RépondreSupprimer
  2. Je note cette BD, je reviens vers la BD avec énormément de plaisir , moi qui en lisait plus depuis des années.

    RépondreSupprimer
  3. Elle m'a l'air très sympa cette petite BD, je me lancerai bien dedans !

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour la découverte ! Je ne connaissais pas du tout ; je me le note !

    RépondreSupprimer
  5. Encore une belle idée! J'aime beaucoup =)

    RépondreSupprimer
  6. Il est partout dans toutes les bibliothèques où je vais. À chaque fois, je passe devant. La prochaine fois, je me laisserais bien tenter 😉

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.