Avant que naisse la forêt de Jérôme Chantreau

11

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

Marié à une jolie rousse, père d'une petite fille, Albert vit paisiblement au bout du RER parisien. Un jour qu'il traîne au lit avec sa femme, il laisse le téléphone sonner. Le répondeur se déclenche : sa mère est morte. 
Albert décide de faire le point et s'enferme seul avec l'urne maternelle dans la propriété familiale de Mayenne, une grande maison cerclée de plusieurs hectares de bois. Une idée l'obsède : trouver une chanson pour la cérémonie funèbre – une chanson qui dira à tous, et mieux que n'importe quel discours, qui était cette femme sensible et indépendante. 
Mais une nuit, il est réveillé par des bruits étranges. Dans l'aile ancienne du bâtiment, les murs chantent... Les échos font revenir le passé. Et puis, il y a cette légende familiale qui dit qu'un ermite erre dans la forêt. Commence alors la lente remontée des souvenirs, et avec elle, celle des secrets d'une mère que seul un fils pouvait entendre. 


  • Broché: 224 pages
  • Editeur : Les escales éditions 
  • Date de sortie : 25 août 2016
  • Prix  : 17.90€ (papier) 12.99€ (ebook)
  • * SERVICE DE PRESSE


MA NOTE :


Quand on perd un être cher, c'est toujours difficile de l'accepter. Il faut beaucoup de temps pour remonter la pente et quand cela touche un parent, une mère, comme ici, le deuil est beaucoup plus profond, plus terrible. Alors quand le téléphone sonne chez Albert,  bien au chaud, avec sa femme, au lit, il ne s'attend absolument pas  à entendre : Ta mère est morte.

Le choc,  puis arrive le départ pour le domaine familial, en Mayenne, pour la crémation avec sa sœur et sa tante, les papiers administratifs et, surtout, trouver une magnifique chanson pour la cérémonie funéraire. 

Une fois surplace, Albert, retrouve la foret qui entoure ce domaine, de cette légende qui le suit depuis son enfance, celle d'un ermite qui erre cette forêt mystérieuse, contée par cette défunte mère.  

Pour le moment, l'urne ne le quitte pas. A chaque pas, l'urne est avec lui. Comme un besoin d'être avec elle, de ressentir sa force. Pis au bout de quelques jours, la fatigue est là. Le Béja. Vous savez quand vous quittez les grandes villes pour les plus petites, les campagnes, l'atmosphère change, et l'état de fatigue se ressent ...Tellement épuisé qu'il s'endort et entend des voix, parfois de la musique dans une des pièces. Est-il en train de rêver ou est-ce bien réel ??


Avant que naisse la forêt a un soupçon de mystère qui pousse le lecteur dans la réflexion et le ressentiment fasse à la perte d'un proche, en l’occurrence, la mère et qui l'entraîne avec une impression de sentir le souffle du vent sur son visage, de voir au loin cette forêt, de toucher les arbres, marcher sur des feuilles mortes d'automne et d'entendre les voix du passé se mêler au présent. Le protagoniste captive le lecteur dans son monde où il a du mal à en sortir. Il est  complètement englouti  par cette forêt et ses souvenirs, avec une dépression qui se manifeste  de plus en plus, l’empêchant de retourner auprès de sa femme et de sa fille, qui l'attendent impatiemment. L'auteur va  fouiller dans les tréfonds de l'être humain au point de voir son personnage se couper du monde et faire des choses, peut-être, pour aller mieux. 

Finalement, j'ai beaucoup aimé l'histoire  mais j'ai trouvé trop de longueurs pour être totalement engloutie par cette forêt.  Mais je recommande bien évidemment !


MA NOTE :



11 commentaires

  1. Je ne sais pas trop quoi en penser, mais il a l'air sympathique. Merci de la découverte !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas sûre d'être particulièrement tentée, mais je le note tout de même !

    RépondreSupprimer
  3. J'avais justement peur des longueurs possibles dans ce genre de roman...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement ça qui me fait souvent peur dans ce genre de roman, mais l'histoire est belle et la plume très poétique. A VOIR !

      Supprimer
  4. Ce livre me semble très beau. Je suis sûre que j'aimerai!

    RépondreSupprimer
  5. Le résumé me plait beaucoup, après j'ai peur que le roman ne soit pas ce que j'espère...

    RépondreSupprimer
  6. Malgré ta petite déception.. Je vais noter ce roman qui me semble captivant! Merci M'dame :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie !! J'espère que tu aimeras autant que moi !

      Supprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.