Si seulement il m'en avait parlé ... de Mia Marconi

13

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

Des parents alcooliques, des sueurs abusées par un oncle, des violences quotidiennes... C'est dans cet environnement pervers que Brody vit depuis sa naissance. Enfin, à l'âge de six ans, il est placé dans la famille de Mia Marconi. Cette mère d'accueil est ravie d'avoir un petit garçon du même âge que son propre fils. D'autant que les enfants placés s'intègrent mieux quand ils peuvent se lier d'amitié avec un autre enfant. Mais rien ne se passe comme prévu. Profondément traumatisé, Brody passe ses nerfs sur le fils de Mia. Peu à peu, il instaure un climat de terreur dans cette famille qui essaie de lui venir en aide. Comment sauver un enfant qui refuse de se confier et dont le seul moyen d'expression semble être la violence ?



  • Poche: 114 pages
  • Editeur : City Editions 
  • Collection : City poche
  • Date de sortie : 24 août 2016
  • Prix : 5.90 € (papier) 4.49 € (ebook)


Voici la phrase déterminante  qui m'a donnée envie de lire ce livre : L'histoire vraie d'un enfant maltraité qui refusait qu'on l'aide.
Mais quel  est cet enfant  qui  refuse d'être aidé ?? 
C'est  ce  que je vais découvrir dans ce petit livre de 114 pages.

Brody a grandi dans une famille complètement détruite par la violence, l'alcool et la drogue et c'est à l'age de six ans qu'il est placé dans la famille de l'auteure, Mia Marconi. Bien avant son arrivée dans cette famille, Brody était déjà placé dans d'autres familles d'accueil, hélas,  l'enfant leur en  fait voir de toutes les couleurs, au point de  tout détruire sur son passage. La seule solution, in extremis, est de l'envoyer chez Mia Marconi.

Tout au long du livre, l'auteure, nous parle de cet enfant qu'elle a essayé d'aider, d'aimer, d’intégrer  au sein de sa famille ainsi que toutes les difficultés qu'elle a rencontrées pour minimiser sa violence externe comme interne et ce, jusqu'à son adolescence.
Mais pour le petit Brody, sa place n'était pas ici, avec Mia Marconi et ses enfants, non, sa place était avec sa vraie famille. Donc pour se faire comprendre, son seul moyen était la violence gratuite qui était de toute manière bien ancrée en lui depuis tout petit et, celui qui allait subir tout cela,  sera Alfie, le fils de  cette mère d'accueil.

Après l'incompréhension vient la compréhension et la peur de l'échec.  Ce livre est triste parce que cet enfant est d'une agressivité rare, très vicieuse et froide comme la glace. Il parlait même avec ce souhait à la bouche, de se suicider.. Dingue ! On sait que ce n'est pas de sa faute car il a évolué toute sa jeune vie dans les ténèbres, dans cette violence indescriptible, alors,  recevoir de l'amour par cette femme,  cette mère, lui était insupportable, parce qu'il ne comprenait  tout simplement pas pourquoi elle le faisait.
Et, être maman et lire un livre de la sorte,  sincèrement ça brise le coeur. On veut le câliner, lui dire des mots doux, lui dire que ça va aller...Mais on reste spectateur de ce désastre, de cet échec, car il ne veut absolument pas être aidé et d'ailleurs, jusqu'à la fin, ça sera le cas.
C'est effectivement ça le plus croyable dans ce livre. Ne pas vouloir.

C'est un livre qui fait réfléchir sur certains points, sur l'éducation que l'on apporte à nos "futurs" enfants, sur leur devenir aussi. Mais, c'est  surtout un livre qui nous montre l'envers du décor des  familles d'accueil qui subissent aussi la cruauté des enfants placés chez eux.
Très enrichissant, quoi qu'il en soit !


 MA NOTE :



13 commentaires

  1. Un témoignage qui a l'air intéressant !

    RépondreSupprimer
  2. Cette histoire m'a l'air trop poignante, je suis trop sensible pour ;/

    RépondreSupprimer
  3. Une lecture sans doute trop difficile pour moi mais qui attirera un large lectorat!

    merci pour cette référence

    RépondreSupprimer
  4. J'ai un peu peur de la dimension voyeuriste de cet ouvrage pourtant probablement très intéressant...

    RépondreSupprimer
  5. Un témoignage qui a l'air bouleversant.

    RépondreSupprimer
  6. C'est un livre qui a l'air fort intéressant ! Je le note car je pense que la psychologie derrière pourrait me plaire.

    RépondreSupprimer
  7. Wahou, ce livre a l'air incroyablement dur, mais extrêmement intéressant également, merci beaucoup pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  8. Un livre très intense on dirait. Il me fait penser à ceux écrit par Torey H.Hayden!

    RépondreSupprimer
  9. Le genre de livre tellement intense que j'ai déjà envie de pleurer haha, je vais passer mon tour.

    RépondreSupprimer
  10. Ca me fait beaucoup penser à "le cinquième enfant" de Doris Lessing.
    Je note, il me tente énormément !

    RépondreSupprimer
  11. Il a l'air très fort en émotions, je note le titre, merci !

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.