La fille de Laiden (The Clan MacDougall Series t. 1) de Suzan Tisdale

15

QUATRIÈME DE COUVERTURE :


Angleterre, 1343
Orpheline de mère, Aishlinn est élevée par son père et ses frères, des êtres durs et cruels. Sa vie change à jamais la nuit où, confrontée à la terrible violence d’un homme, elle croit commettre l’irréparable et se voit contrainte de fuir son pays. Seule, à cheval, elle prend la route de l’Écosse.
Son destin prend de nouveau une tournure inattendue lorsque, à bout de force, elle est secourue par une bande de guerriers Highlanders, menée par le redoutable Duncan McEwan. Mais elle découvre bientôt que si ce dernier est un féroce guerrier, il n’en est pas moins un homme bon et respectueux qui fait le vœu de la protéger.
Entourée des Highlanders, Aishlinn reprend goût à la vie et découvre peu à peu que, loin d’être ordinaire et insignifiante comme elle le croyait, elle possède une force et un charme qui séduisent les hommes.
Parviendra-t-elle à échapper aux Anglais lancés à sa poursuite ? Doit-elle résister à l’attirance irrépressible qui la pousse vers Duncan ? Au milieu des paysages sauvages des Highlands, Aishlinn, la fille de Laiden, va devoir faire face à son destin.


  • Format : Livre broché
  • Date de sortie : 6 septembre 2016
  • Nombre de pages  : 464 pages
  • Editeur : AmazonCrossing 
  • Prix : 9.99 € (papier) 5.99 € (ebook)


MON AVIS :

En tout cas, l'Ecosse aime accueillir de belles jeunes filles en détresse ; c'est ce qui va se passer avec Aishlinn, après avoir poignardé à plusieurs  reprises son tortionnaire, le comte d’Angleterre.  Avec l'aide d'une personne du château, elle part à cheval se cacher dans les Highlands. C'est sur la route, plus précisément dans la foret qu'elle tombe sur un groupe d'hommes. D'abord, la peur. Sont-ils envoyés par les soldats du comte pour la retrouver ??? Non, tout simplement des Highlanders qui sont à la recherche de voleurs de bétail. Ensuite, vient la surprise. Que fait-elle ici, toute seule, dans la foret et blessée ?

Ces grands colosses vont la ramener au château du clan MacDougall pour que l'on puisse lui prodiguer tous les soins nécessaires. C'est également sur ces terres écossaises qu' Aishlinn découvre la gentillesse, la bonté, le respect d'autrui, l'amour mais aussi un énorme secret qui la concerne directement. En effet, à la mort de sa mère, Aishlinn est élevée  par son beau-père, un homme sévère, sans coeur, qui ne voulait pas d'elle enfant, et pour la punir, l'éduque comme un garçon, tout en la bassinant de ne pas être assez belle pour attirer les regards. A la mort de celui-ci, ses demi-frères prennent la relève en lui coupant les cheveux, pour la vendre contre du bétail au comte d'Angleterre, qui préfère violer les femmes que de les aimer. Et quand, hélas, arrive son tour, Aishlinn n'a pas d'autres choix pour  préserver sa vertu que de le poignarder.
Depuis cet épisode, on va dire que cette fille se méfie beaucoup des hommes, ce qui est normal après tout. Et tout le long du roman, elle est enfermée dans sa coquille, n'ose pas trop parler, se fait discrète sous l'oeil attentif du futur chef du clan, Ducan, que  j''ai  trouvé très respectueux et adorable envers elle. J'ai adoré son  côté jaloux une fois qu' Aishlinn, si fragile au départ,  commence  à prendre de l'assurance, à se révéler, toujours sans prendre  conscience de sa beauté. Une beauté qui attire les vautours, d'ailleurs. Je crois même que c'est la meilleure partie de l'histoire. Et même, si pour moi, ce n'est pas le meilleur roman  sur les highlanders, on retrouve quand même une certaine évasion dans les plaines écossaises, les châteaux etc...  Mais si vous recherchez de l'action en plus de la romance,  ici, ce n'est pas la peine, l'auteure est passée outre et a totalement misé sur la romance entre l'héroïne  et  l'écossais, tout en mettant en avant  la place et les conditions  de la femme dans une Angleterre  médiévale où justement celle-ci n'avait pas le droit d'apprendre à  lire  ou d'écrire. . Tandis qu'en Ecosse, sa place était cultivée et  aussi importante que celle d'un homme, à quelques exceptions  près.  Du coup, Aishlinn sera complètement  déstabilisée par tous ces changements et de  ses propres lacunes mais,  va énormément s'épanouir au sein du château, parmi tous ces highlanders qui veilleront sur elle. Et nous irons de surprise en surprise avec Aishlinn, la fille de Laiden.

En bref, l'histoire est  mignonne   dans la première partie du livre et devient  intéressante dans l'autre moitié surtout quand la jalousie s'y mêle, mais,  manque de profondeur  dans l'ensemble. Je recommande pour les grandes romantiques.




MA NOTE :

15 commentaires

  1. Ca à l'air bien sympathique quand même! L'histoire me plaît bien =)

    RépondreSupprimer
  2. J'hésitais déjà à le lire , je suis toujours au même point après ta chronique même si je me dis qu'il a de grandes chances de me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est sympa. En clair, c'est une lecture détente mais y a beaucoup mieux !

      Supprimer
  3. Pourquoi pas, j'aime beaucoup l'Ecosse... J'aime les romances mignonnes mais le bémol du manque de profondeur m'inquiète un peu. A noter tout de même

    RépondreSupprimer
  4. La couverture est absolument superbe ! L'histoire a l'air plutôt sympa, même si je ne craquerai pas dans l'immédiat :-D

    RépondreSupprimer
  5. Ca m'a l'air pas mal du tout! Je note, merci ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Bon déjà quand dans le résumé ils nous foutent un "doit-elle lui résister.." moi ça me gave !! C'est bon !! Les héroines hésitantes durant 300 pages c'est du vu revu déja vu et encore vu !! Je veux autre chose !! De l'amour dès le départ et que viennent s'imbriquer tout un tas d'intrigue qui empêchera les héros de vivre pleinement leur amour... Bref, tu l'auras compris, je crois que je suis légèrement saoulée par ça :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui !! Je suis absolument d'accord avec toi !!

      Supprimer
  7. je me le note, merci pour la découverte ;)

    RépondreSupprimer
  8. Après le Chardon et le tartan, qui n'est pas fan de ce genre d'histoires ? Pourquoi pas si l'envie me prenait de lire une petite romance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le chardon et le tartan que je n'ai pas encore lu.

      Supprimer
  9. Cela me fait penser à un autre livre du genre, je pense passer mon tour sur celui-là (et ma PAL me dis merci lol)

    RépondreSupprimer
  10. Ce roman me fait très envie et je crois que je vais l'ajouter directement à ma Wish List! Merci de la découverte !=)

    RépondreSupprimer
  11. L'histoire est franchement tentante ! ** Et la couverture il faut le dire est sublime !

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.