Comme un enfant perdu de Renaud Séchan

11

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

Je parcourais les rues,
Ma guitare sur le dos,
Comme un enfant perdu,
Je traînais des sanglots.
Ma vie n'avait pas de sens,
Et l'amour fuyait mes pas.
Je n'ai jamais eu de chance,
Je n'en aurai jamais, je crois. 

Renaud, Lucile, 1969 

Quand vous m'offriez des fleurs et que je vous grognais quelques mots inaudibles – d'aller vous faire voir, que plus jamais je ne chanterai, embrumé dans les vapeurs de l'alcool, je vous ai rendus malheureux, comme j'ai rendu malheureux tous les miens. Je le sais, je l'ai lu dans les milliers de lettres que vous m'avez adressées. Eh bien, dans les mois qui viennent, je vais m'efforcer de vous rendre le sourire. Et qui sait ? Peut-être même allons-nous pleurer ensemble du bonheur de nous retrouver vivants, et sous le même ciel. Toujours debout. 
Renaud
L'Isle-sur-la-Sorgue, 11 mai 2016


  • Format : Broché
  • Éditeur : XO 
  • Nombre de pages : 306 pages
  • Date de sortie : 25 mai 2016
  • Prix : 18.90 € (papier) 11.99 € (ebook)
  • *SERVICE DE PRESSE


Je connaissais Renaud pour les quelques titres bien connus de ses nombreux albums, mais, c'est surtout par les médias que j'avais des échos sur lui. A vrai dire, je ne me suis jamais attardée plus que ça sur l'artiste en lui-même ou sur sa vie, parce que, tout d'abord, son style de musique n'était pas le mien ; pour autant, je reconnaissais et je le reconnais, encore, maintenant, son talent d'écriture avec des textes forts et engagés.

En tournant les pages de son autobiographie, je découvre un écorché vif ; un mal-être profond qui prend de l'ampleur au fil des années. D'ailleurs, les conséquences de tout ça sont bien présentes aujourd'hui, puisque dernièrement je l'ai vu dans un reportage plus bas que terre mais avec le souhait de revenir, mieux. Là encore, j'ai simplement survolé l’émission mais assez pour comprendre qu'il avait touché le fond.  Alors, quand je tourne les pages,  que Renaud se livre à moi, se met à nu dans son livre , je me sens toute petite. Toute petite parce que  je suis émerveillée par ma lecture, par sa plume, par sa sensibilité.

Renaud a grandi à Paris, dans une famille communiste, aimante, avec ses frères et soeurs, mais il apprend par la suite des secrets bien cachés qui, à mon avis, ont été ou en partie le déclenchement de ce qu'il est aujourd'hui, cet artiste engagé.

Citation : Ma sympathie pour le Parti communiste naît à ce moment-là, durant ces semaines où le monde s'ouvre et s"éclaire pour moi d'un jour oins ingénu. Il y a d'un côté les bons, les généreux dont nous sommes, et de l'autre, les méchants,. Et parmi les bons, il y a mon grand-père, Oscar Mériaux, le père de notre mère...
Il parle de son enfance, de l'école, de ses parents, surtout de son père écrivain, Olivier Séchan. Il parle de son adolescence, des filles, de sa rébellion envers le système et j'en passe. Un peu plus loin, il fait part de son envie d'écrire, alors, il écrit des textes brouillons, de la poésie... Puis, il a besoin d'un job, parce que Renaud a arrêté l'école en 3ème, lui, ce qu'il veut, c'est travailler. D'ailleurs, son premier métier sera libraire. Dingue, n'est-ce pas ?! Pis on avance dans le livre, on le sent plus à l'aise dans l'écriture et c'est tout naturellement qu'il se fait remarquer, alors on lui propose de chanter, lui le grand timide, de faire un album. Y aura des échecs, c'est normal après tout, mais beaucoup de réussite avec ses albums. Il va rencontrer l'amour, la femme d'un autre, qui sera d'abord, un tout petit peu, sa maîtresse, pour ensuite devenir sa femme et mère de sa fille, Lolita. On le découvre sentimental, très amoureux, très passionné et fou de sa fille.

Un petit coucou à  Coluche et à  toute la bande, jusqu'à son tête-à-tête avec l'alcool ! Son Ricard !
A partir de là, c'est la déchéance totale. Pourquoi ? Qu'est-ce qui s'est passé ??? 

Comme un enfant perdu est une belle découverte pour moi. J'ai appris énormément sur lui et du coup, je pense prendre le temps de lire ses textes, un jour.  Il en partage quelques-uns avec de courts textes, histoire de mieux le comprendre, ou de comprendre le contexte dans laquelle il était pour écrire ses chansons.

Pour ma part, ce livre est écrit avec beaucoup d'humilité, d'une plume exquise, chantante, poétique et rebelle par moments. Je recommande vivement !

MA NOTE :

11 commentaires

  1. J'ai pas mal écouté Renaud dans ma jeunesse, puis j'ai décroché au moment de "Marchand de cailloux", dont les révoltes m'ont paru convenue (corridas, Paris-Dakar, etc.). Pas sûr que je lise cette biographie - à moins d'une envie de replonger vingt-cinq ans en arrière? :-)

    A noter que Thierry Séchan avait aussi écrit une biographie de son frère Renaud, "Le Roman de Renaud" si je me souviens bien - le lecteur avait droit aux commentaires de celui-ci, en manuscrit, intercalés entre les lignes. Amusant!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis fan de ce chanteur, donc je me laisserai bien tenter !

    RépondreSupprimer
  3. je ne savais même pas qu'il avait écrit ce livre ! peut-être si je tombe dessus un jour, mais là tout de suite, il ne m'interpelle pas

    RépondreSupprimer
  4. Je n'aime pas trop le personnage surtout l'image qu'il donne actuellement. Je ne pense donc pas lire ce livre.

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai lu également il y a quelques semaines et c'est une très bonne autobiographie en effet ! Comme tu le dis si bien, elle a été écrite avec humilité. J'ai beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
  6. Ca doit être intéressant ! (félicitation au passage ! )

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup le chanteur, alors peut-être que je me pencherais sur son livre. Merci pour ton avis =)

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas fan de l'artiste, même si certaines paroles sont sublimes, je ne suis pas adepte du personnage non plus donc il est vrai que ce livre ne me tente absolument pas. Mais je note quand même que tu parles d'une écriture avec beaucoup d'humilité et ça, c'est un très bon point.

    PS : Charleston félicitations, j'en suis aussi mais dans l'autre moitié :p

    RépondreSupprimer
  9. J'aime beaucoup Renaud, ses textes poignants et ses mélodies magnifiques qui m'apaisent ou me font rire ! Merci pour cette chronique =)

    RépondreSupprimer
  10. J'aimais beaucoup les vieux textes de Renaud et ma moman adore. Je pense qu'avec tout ce que tu as dit, j'ai trouvé un super cadeau ! Merci beaucoup

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.