Je suis de celles qui restent de Bernadette Pécassou

10

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

Alors qu'elle vient de perdre brutalement son mari, Alice reçoit un mystérieux colis à l'attention de celui-ci : un magnifique briquet. Or Michel ne fumait pas. Que lui cachait cet homme dont elle partageait la vie et qui avait coupé les ponts avec sa famille ? Subitement seule et dévastée, Alice va mener l'enquête sur ses terres du Sud-Ouest que le couple avait abandonnées pour la trépidante région parisienne. Et c'est peut-être là, dans ce pays lumineux aux valeurs éternelles, qu'elle trouvera non seulement des réponses, mais aussi la paix. A l'heure d'Internet et de la mondialisation, Bernadette Pécassou nous entraîne de sa plume vive et authentique sur le chemin des origines pour nous réconcilier avec ce besoin d'ancrage, plus que jamais essentiel.


FormatBroché
  • Nombre de pages: 288 pages
  • Editeur : Flammarion 
    • Date de sortie  : 13 avril 2016
  • Prix  : 21.00 €
  • *SERVICE DE PRESSE

MON AVIS :

Quand j'ai débuté ce livre, j'étais persuadée que j'allais passer un bon moment. Le synopsis promettait une petite intrigue autour du personnage décédé et d'un briquet. Mais voilà qu'en avançant dans ma lecture, j'ai senti l'ennui  arriver petit à petit, avec une impression de tourner en rond. 
L'histoire en elle-même était intéressante  dans le début du roman, mais, pas au point de me  tenir en haleine, surtout quand ce fameux briquet  est quasiment l'élément principal de cette intrigue. J'ai aimé toutes les questions que se posaient Alice sur son mari décédé et   la relation qu'elle entretenait  avec ses deux enfants, Paul et Juliette, qui sont loin d'elle.  Au fil des pages, on découvre des choses sur son défunt, cet homme qui a décidé de quitter  sa campagne pour la Capitale,  afin de réaliser ses rêves au goût de luxe.  Parfois, exubérant, narcissique, il aimait tout contrôler et surtout avoir le dernier mot. Malgré les gros défauts de monsieur, Alice, est restée à sa place, en femme bien soumise ; celle qui ne dit jamais rien de peur de le contrarier, même si au fond d'elle,  pense le contraire. Aujourd'hui, Alice est seule, face à solitude et se ressasse  le passé...les anecdotes, les folies de Michel, son mari. Son ancienne vie à sa nouvelle vie tout en faisant passer un certain message bien en phase avec notre monde actuel.  Pour ma part, cette lecture n'a pas été convaincante et je le regrette fortement car l'idée de base était assez sympa  mais pas palpitante pour en garder un souvenir inoubliable.  Je me suis sincèrement ennuyée !

Je remercie tout de même Babelio pour cette découverte via la masse critique ainsi que les éditions Flammarion pour l'envoi.

Ma note :



10 commentaires

  1. Pas pour moi non je pense ! L'ennui dans un livre, c'est ce que je crains le plus !

    RépondreSupprimer
  2. Dommage en effet. Le sujet est pourtant intéressant... Il me fait un peu penser à PS : I love You de Cecelia Ahern

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissait pas du tout mais pourquoi pas

    RépondreSupprimer
  4. Il me faisait très envie mais ce n'est pas le premier avis mitigé que je lis...donc je passe

    RépondreSupprimer
  5. Purée, rien que le résumé m'a clairement ennuyé lol

    RépondreSupprimer
  6. Ce n'est pas mon genre de livre et j'aime beaucoup ton avis est très intéressant et construit.

    RépondreSupprimer
  7. Et bien je ne vais pas m'attarder dessus, si tu n'as pas apprécié, je sens que je vais avoir beaucoup de mal avec.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai apprécié l'amorce de réflexion sur l'évolution génèrationnelle vers la mondialisation mais l'intrigue de base sur le secret de famille m'a beaucoup moins interessée.

    RépondreSupprimer
  9. Dommage mais de belles lectures t'attendent ailleurs :)

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.