Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain

16

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

« On m a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m enfonce une épine dans le pied, décrire l échauffement d une brûlure, parler des n uds dans mon estomac quand j ai trop mangé, de l élancement lancinant d une carie, mais je suis incapable d expliquer ce qui me ronge de l intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n est en mesure de m aider. Dieu, la science, la médecine, même l amour des miens a échoué. Ils m ont perdue. Sans doute depuis le début.
J ai vingt-neuf ans, je m appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée. »


  • Broché: 224 pages
  • Editeur : PYGMALION 
  • Date de sortie : 27 avril 2016
  • Prix : 16.00 € (papier) 11.99 € (ebook)
  • * SERVICE DE PRESSE

MON AVIS :

L'euthanasie. Sujet difficile qui demeure tabou dans notre société.

Je ne savais pas trop  ce qui m'attendais avec cette histoire à part le fait que le personnage principal, Camille, voulait se donner la mort.
Assez délicat de se lancer là dedans et pourtant, j'ai voulu faire confiance à Sophie Jomain car je connaissais déjà sa plume.

L'histoire est racontée comme un témoignage et pourtant c'est une histoire fictive avec un sens bien réel qui prend aux triples, qui fait mal tout en donnant le sourire.
Nous sommes à vrai dire, spectateurs du  mal-être de cette fille. On a envie de la câliner, de la secouer tout en lui disant, ça va aller mais bats-toi, quand-même. Sauf qu'elle ne veut plus se battre. Elle vit dans  un corps qui lui renvoie une mauvaise image d'elle,  avec les conséquences de ses actes, de ses blessures,  de ses mutilations d'une toute une vie que Camille veut absolument effacer.

Elle vient  pourtant d'une famille aimante, cultivée et soudée. Son père est proviseur dans un lycée et sa mère est professeur. Camille a fait de longues études puis, elle s'est perdue... parfois. Alors on se demande d'où lui vient ce mal qui la ronge, qui l’empêche d'être heureuse comme une fille de son âge. On replonge donc en enfance, quand sa poitrine ne pousse pas...La méchanceté des gosses à cette période n'est pas facile et laisse souvent des séquelles indélébiles.  Puis ensuite, vient les rencontres avec les garçons, la passion, l'amour etc...jusqu'aux ruptures. C'est toute une accumulation qui la pousse au fil des années à soit trop manger ou pas assez. A vouloir perdre du poids ou à vouloir maigrir. Son cerveau finalement détraque car il ne peut plus suivre, elle n'est tout simplement plus à l'aise avec ce qu'elle représente. C'est déjà, le point déclencheur.
 On sent quand même, cette volonté de s'en sortir, puisque d'ailleurs, elle se fait suivre par plusieurs psychologues, plus par la force des choses que par elle-même,  mais en vain
Camille passe par toutes les étapes de cette maladie : dépressions, mutilations, tentatives de suicide, anorexie, sans oublier la foule qu'elle ne supporte pas etc... C'est vraiment éprouvant pour le lecteur mais bien plus pour elle. Alors, Camille, décide de programmer sa mort.
Mais quand je découvre la date prévue dans le livre, c'est comme un choc pour moi. Je suis née le 5 avril et Camille,  programme son décès le 6 avril 2016. En clair, le lendemain de mon anniversaire. Vous comprenez ?!

Citation :  Oserais-tu prétendre ressentir ce que je ressens ? Vivre ce que je vis ? Me battre comme je me bats et souffrir comme je souffre ? Il s'agit de ma vie, pas de la tienne ! Je t'interdis de me juger, car tu n'as aucune idée de tout ce par quoi je suis passée pour en arriver là. Je vis un enfer depuis des années, je me mutile, je me blesse, je me fais saigner pour oublier à quel point chaque seconde de cette misérable existence est une lutte. Tu vois l'euthanasie comme une faiblesse ? Tu te trompes, ce sera ma délivrance ! 

L'auteure, Sophie Jomain nous donne un aperçu de cette maladie et aussi de ce processus mis en place soit l'euthanasie. Le droit de mourir par acte médical.  
Ce qui est surtout fort et incroyablement bien fait dans cette histoire, c'est d'éprouver de la tristesse  pour cette fille  tout en ayant le sourire au fil des pages. Pourquoi ??!
Tout simplement parce que l'auteure romance l'histoire, du coup, on espère énormément  pour elle et ce jusqu'à la dernière seconde. Le compte à rebours est lancé et on veut juste une chose, c'est de la voir changer d'avis.  Parce que finalement on s'attache à cette fille. 

Alors, ensuite, vient le côté parents. Moi, je suis maman et j'ai une fille. Je me suis mise à la place de ses parents totalement impuissants face à la détermination de leur fille à vouloir mourir.  En tant que maman, c'est dur. Donner la vie à son enfant, l'aimer, l'accompagner dans sa vie, puis le voir se détruire pour vouloir mourir,  ça fait vraiment mal.  On se remet vite en question.
Quoi qu'il en soit, je ressors de cette histoire complètement émue mais avec le sourire, car le doute s'est installé pour la fin.  Chapeau l'auteure !




MA NOTE :

16 commentaires

  1. Laisse le pas sur ta chaise , je vais le prendre.Je le veux !!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis obligée de faire répondre, Blogger ne me donne pas accès aux commentaires aujourd'hui.
      Ce livre fut pour moi un véritable coup de coeur. L'écriture de Sophie Jomain a su retranscrire la souffrance et l'envie d'en finir, mais de partir dignement. Bien sûr il y a ceux qui restent etc. Bref, tous les aspects sont abordés et ce livre est une pépite.

      Supprimer
  2. Je lis beaucoup de bien sur ce livre, mais je ne sais pas si je serais capable de le lire, ça semble sacrément triste.

    RépondreSupprimer
  3. Il fait justement parti de mes prochaines lectures, autant te dire que j'ai vraiment hâte !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas si je me laisserai tenter, peut-être :)

    RépondreSupprimer
  5. Je le vois beaucoup tourné ce roman, notamment sur instagram... mais il ne me tente pas plus que ça :/

    RépondreSupprimer
  6. Oh, il a l'air vraiment bien ce livre même si le sujet est éprouvant. Y a de quoi remettre les idées en place. Ben, je le note et j'espère le lire très rapidement.
    Merci pour la découverte Hami.

    RépondreSupprimer
  7. He bah, je n'avais pas du tout entendu parler de ce livre mais ton avis me donne tellement envie ! Je crois que je vais aller l'acheter et le lire !

    RépondreSupprimer
  8. Tu viens juste de me donner très très très envie de découvrir ce roman même si je sens que l'héroïne pourrait un peu me taper sur les nerfs... En tout cas je note avec soin !

    RépondreSupprimer
  9. J'ai très très envie de le lire, je sais que ce doit être une lecture difficile mais il me tente énormément, d'autant plus que ce n'est pas un sujet que je lis souvent.

    RépondreSupprimer
  10. Quelle histoire bouleversante et dérangeante, merci pour cette revue !

    Estelle
    lalippequimurmure.fr

    RépondreSupprimer
  11. J'ai tellement hâte de terminer ma lecture en cours pour me plonger dans cette histoire !
    Du coup, j'avoue, je n'ai fait que survoler ta chronique, pour pouvoir la lire plus en détail quand j'aurai lu le bouquin, et pouvoir mieux t'en parler ;)
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour ta belle chronique, malheureusement ce genre de sujet n'est pas du tout mon style. Je passe mon tour :)

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.