Syngué sabour - Pierre de patience de Atiq Rahimi

9

QUATRIÈME DE COUVERTURE :


Syngué sabour, pierre de patience, dans la mythologie perse. Pierre magique que l'on pose devant soi pour déverser sur elle ses malheurs, ses souffrances, ses douleurs, ses misères... Et la pierre écoute tous les secrets jusqu'à ce qu'un beau jour elle éclate.




Format : Broché
  • Nombre de pages : 154 pages
  • Éditeur : POL 
  • Date de sortie : 25 août 2008
  • Prix : 15,20 euros


Mon avis :


Syngué Sabour (pierre de patience) parle d'une femme afghane au chevet de son époux, blessé d'une balle dans la nuque, en pleine guerre civile. Tous les jours, elle se retrouve entre les bombardements, les tirs, les morts avec cette peur au ventre de voir débarquer des soldats à sa porte.
Tout en s'occupant de ses deux petites-filles,  cette femme veille sur lui, en lui procurant comme elle le peut, des soins pour le maintenir en vie. Complètement inconscient. Presque sans vie. Allongé. Inerte. Les yeux ouverts fixant le mur.
Alors, elle est là. Tout en s'occupant de lui, l'épouse se remémore. Sa vie, sa rencontre, sa première fois. Elle déballe tout, même ses secrets les plus enfouis.  Passant de l'ange au démon avec cette impression de perdre la tête. De toute façon, il ne va pas se lever, il est presque mort. 
Et, plus on avance dans la lecture, plus on découvre cette femme ; plus c'est angoissant. Le contexte est terrible, le décor est morbide et l'atmosphère est oppressant. 
Elle s'adresse à lui comme pour se venger de ce qu'elle a  enduré à ses côtés ou avec sa belle-famille, tout en faisant allusion à son enfance. Les mots sont bien choisis, parfois cruels, parfois crus ; pour le blesser dans sa chair, dans son coeur...jusqu'à l'âme, avec de dangereuses paroles  comme des électrodes pour le faire réagir. Du coup, une sorte de méchanceté prend souvent le dessus et rapidement, elle se ressaisit. Qu'est-ce qui se passe ?
Ses pensées, ses actes sont terrifiants.  Elle choque en tant que femme, épouse, mère  et musulmane  dans un pays où les femmes sont censées être pures, sans reproche.
Mais le plus effrayant dans tout ça, reste la fin.

Remarquable récit  très addictif, qui  peut être imagé comme un patient qui s'adresse à son psy. 

MA NOTE :

9 commentaires

  1. J'adore, je trouve le titre super original et l'histoire me plaît énormément ! Alors merci beaucoup pour la découverte ma belle :-D

    RépondreSupprimer
  2. Il semble vraiment touchant et je ne connaissais pas du tout. Merci de la découverte.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne pense pas lire ce roman. Je suis un peu allergique aux prix Goncourt, je suis souvent déçue. Contente qu'il t'ai plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, c'est mon premier et j'ai bien aimé :)

      Supprimer
  4. Pas trop mon genre, mais merci de la découverte ^^

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.