Des mensonges dans nos têtes de Robin Talley

10

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

Deux jeunes filles vont braver leur entourage respectif pour vivre librement
Les filles sont faites pour se marier… Les Noirs et les Blancs ne doivent pas se mélanger… Une fille ne doit pas embrasser une autre fille… Linda ne doit pas aimer Sarah.
Rien que des mensonges?
1959, en Virginie. C’est l’histoire de deux filles qui croient qu’elles se détestent ― parce qu’elles n’ont pas la même couleur de peau et qu’elles ne sont pas nées du même côté.
C’est l’histoire de Sarah et Linda qui croient qu’elles se détestent… mais c’est aussi l’histoire de l’année où tout va changer ― parce que les mensonges des autres vont voler en éclats et que les vies, les coeurs de Sarah et Linda vont s’en trouver bouleversés pour toujours…
Un roman insolent, vrai, courageux et poignant.


  • Format : Livre papier
  • Editeur : Mosaic 
  • Nombre de pages : 384 pages
  • Date de sortie : 9 septembre 2015
  • Prix : 13,90€ (papier) 9,99€ (ebook)
*SERVICE PRESSE


MON AVIS :

Dans la même veine que Sweet Sixteen de Annelise Heurtier, Des mensonges dans nos têtes de Robin Talley parle de l'intégration des premiers étudiants noirs à rentrer dans une école pour Blancs, en Virginie. Ce livre ainsi que Sweet Sixteen sont inspirés de faits réels pendant la ségrégation, dans les années 60.
Ayant lu Sweet Sixteen, l'année dernière,  la comparaison était évidente mais pour autant, je l'ai trouvé bien plus doux que celui-ci. La cible était jeunesse.
Des mensonges dans nos têtes relate tout à fait cette haine raciale envers les noirs. Cette difficulté impensable d'accepter l'autre à cause de sa couleur de peau. Pour quoi ?
L'histoire, on la connait tous et ce n'est un secret pour personne.  D'ailleurs, certains auteurs n'osent pas trop se lâcher dans leurs livres quand il s'agit de ça, sûrement la peur de  trop choquer les lecteurs, mais ici, dans ce livre, Robin Talley,  ne fait absolument pas semblant de l'ignorer. Elle exagère ou pas, je n'étais pas là pour le confirmer mais, j'imagine bien les faits, puisque à cette époque, les afro-américains depuis l'esclavage jusqu'à la ségrégation ont subi les pires atrocités pour vouloir vivre... libre. Et encore aujourd'hui, dans certains états d'Amérique, ils ne sont pas si libres que ça.
Quoi qu'il en soit, ce livre parle de ces  jeunes noirs  qui doivent intégrer ce lycée. L'accueil n'est pas chaleureux. Les projectiles, les crachats, les insultes et j'en passe sont de la partie. Le mot 'nègre' est quasiment dans toutes les pages du roman. L'insulte 'sale négresse' est quasiment dans  toutes les lignes. Ne pas vouloir s'asseoir  à côté de cette négresse de peur d'être sale , d'attraper une maladie ou pire, noircir par la suite... Bref ! c'est tout simplement rageant.

Eh oui, ça fait mal et ça met la haine même si cela reste qu'une fiction (basée sur des faits réels) Du coup, l'histoire est très intéressante, car on veut connaitre l'aboutissement de tout ça.
On connait. Etre noir en Amérique, c'est déjà difficile mais si en plus, on rajoute l’homosexualité, c'est du lourd. Oui, parce que l'auteure rajoute à ce roman déjà bien compliqué  comme ça, une petite romance entre les deux héroïnes (l'une blanche et l'autre noire) qui au départ, ne s'aimaient pas à cause de cette couleur de peau et de ces préjugés. Personnellement, je n'ai pas aimé. Comme si ce n'était pas  suffisamment grave d'être noir(e) dans un pays qui te déteste  en plus d'être homosexuel(le). Double combat.

Au final, l'histoire est  durement cruelle dans les propos et dans  les actes mais très accessible à  tous. Elle  peut heurter la sensibilité d'autrui mais, parfois,  ça fait du bien de l'être pour de ne pas oublier. 


MA NOTE :


10 commentaires

  1. Il me tente bien ce livre. Merci pour cet avis.

    RépondreSupprimer
  2. Durement cruelle c'est bien le terme approprié, ce livre m'avait révolté à tel point que je ne l'avais pas fini tellement ça fait mal au coeur de se dire que même si c'est une histoire de l'autre côté toute cette haine raciale a existé et existe encore, peut-être que je le reprendrai un jour mais en tout c'est un livre qui marque les esprits

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air superbe celui-là, je le note absolument !

    RépondreSupprimer
  4. J'avais beaucoup aimé ce roman et moi aussi j'avais lu Sweet Sixteen avant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lequel tu préfères entre ces deux là ?

      Supprimer
  5. J'ai vraiment trop envie de le lire celui là !

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.