En attendant Bojangles de Olivier BOURDEAUT

14

QUATRIÈME DE COUVERTURE

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui mène le bal, c’est la mère, imprévisible et extravagante. Elle n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.




  • Format : Livre numérique
  • Date de sortie : 7 janvier 2016
  • Nombre de pages : 160 pages
  • Editeur : Finitude 
  • Prix : 9,99 euros (ebook) 15,50 euros (papier)

Mon avis :

En attendant Bojangles est une belle claque à tous les niveaux.
J'ai tout simplement dévoré ce  roman en une journée ; tellement addictif. D'une légèreté incroyable avec une plume fluide mais surtout magnifique. Je suis trop fan.

En attendant Bojangles, c'est l'histoire d'une famille hors du commun dont le couple, fou amoureux l'un de l'autre ne peut s’empêcher de danser encore et encore sur la musique de Nina Simone, Mister Bojangles, sous le regard émerveillé de leur petit garçon. Ils sont fougueux,  délurés, complètement extravagants, frôlant la folie douce  et vivent dans leur bulle oubliant les tracas de la vie. 
Toujours du monde à la maison, alors on fait la fête sans oublier l'alcool pour plus d'ambiance. L'enfant nous raconte tout ça  avec cette façon bien à lui de s'exprimer à cet âge là. Tellement fier de ses parents. Tellement belle sa maman même si parfois elle fait des choses bizarres. Tellement taquin et amoureux  son papa, qu'il cède à tous les caprices de sa maman.

On rigole aux phrases des protagonistes et puis, plus on avance, plus le cœur se compresse.
Et pourtant ce livre fait du bien et en même temps fait de la peine.
Alors l'auteur fait parler le mari, cet homme prêt à tout pour sa femme. Cette femme, cette maman si différente des autres. Fantasque. Dans son monde où personne ne peut y rentrer pour quelques minutes, quelques heures, parfois  un peu plus.  Même ses deux amours n'ont pas la clef.

On ressent ce désespoir, cet amour, cette passion, cette folie à travers toutes ces lignes.
Fascinant, captivant, hallucinant, euphorique, amusant... voilà ce que je viens de ressentir dans ce roman que je vous recommande  vivement ! Ne passez pas à côté de cette merveille. Très, très belle découverte !

Citation : Mes parents dansaient tout le temps, partout. Avec leurs amis la nuit, tous les deux le matin et l'après-midi. Parfois je dansais avec eux. Ils dansaient avec des façons vraiment incroyables, ils bousculaient tout sur leur passage, mon père lâchait ma mère dans l'atmosphère, la rattrapait par les ongles après une pirouette, parfois deux, même trois. Il la balançait sous ses jambes, la faisait voler autour de lui comme une girouette, et quand il la lâchait complètement sans faire exprès Maman se retrouvait les fesses par terre et sa robe autour, comme une tasse sur une soucoupe.
MA NOTE :



14 commentaires

  1. Très belle chronique, on ressent bien l'atmosphère du roman.

    RépondreSupprimer
  2. Un jour va falloir que tu arrêtes de me tenter comme ça avec tes lectures, t'en es consciente ;)
    Pourtant de prime abord ça non plus c'est pas un livre sur lequel je me serai attardée ...

    RépondreSupprimer
  3. Tout comme Kerry, à première vu c'est pas un roman sur lequel je me serai arrêté, mais l'histoire n'a pas l'air mauvaise ^^
    des bisous :D

    RépondreSupprimer
  4. Coucou
    Tu viens de me donner très envie !
    Bon en général j'aime les romans un peu plus long mais si c'est bon...je peux faire une exception.
    Merci de la découverte

    RépondreSupprimer
  5. Très tentant ce livre :) La couverture est très classe. bises

    RépondreSupprimer
  6. Marrant à la lecture du résumé, ce ivre me donnait l'impression d'être juste une romance, banale comme tant d'autres, sans profondeur...
    Et en lisant ta chronique c'est tout le contraire... Alors si je croise un jour ce livre sur ma route je ne me poserai pas de question : il finira avec moi en caisse ;)

    RépondreSupprimer
  7. Je ne me serai clairement pas arrêtée sur ce roman et pourtant, tu as réussi à me tenter !

    RépondreSupprimer
  8. tu donnes envie de découvrir ce livre !!!

    RépondreSupprimer
  9. Dans ma Pal, déjà que le grande librairie m'avait fait saliver, alors ta chronique en plus c'est plus que tentant.

    RépondreSupprimer
  10. Tu m'as convaincue dès que tu as mentionné Nina Simone, c'est à dire dès la seconde ligne lol. Superbe chronique, il me tarde de le découvrir à mon tour ;-). +1 dans ma wishlist.

    RépondreSupprimer
  11. C'est ma prochaine lecture!! Tu me donnes très envie en tout cas, j'espère aimer autant que toi ❤

    RépondreSupprimer
  12. Je dois le lire également, je t'en dirai des nouvelles!

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.