Conséquences (Tome 2) de Mary Ves

7

Quatrième de couverture :

Après avoir découvert le secret bien gardé de son enfance, Allison s’empresse de retrouver ses amis à Cambridge et de s’éloigner de sa famille afin de se reconstruire. Lors de son arrivée, un nouveau drame lui tombe dessus : elle découvre que Matthew l’a déjà remplacée. 
Accablée par cette confrontation, Allison perd pied. 
Comment va-t-elle réussir à gérer sa nouvelle vie ? 
Va-t-elle pouvoir pardonner à ses proches ? 
Pourra-t-elle oublier son amour pour Matthew ? 

Comment Matthew va-t-il réagir face au retour d’Allison ? 
Et quelle va être la conséquence de tous ces événements entre drame familial et amour ? 
À vous de le découvrir… 



  • Format : Livre numérique
  • Date de sortie : 4 juin 2015
  • Nombre de pages  : 209 pages
  • Editeur : Erato-Editions 
  • Prix : 5,99 €
SERVICE DE PRESSE : Lu dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Erato
Chronique du premier tome : Confidences

Mon avis :

J'étais vraiment pressée de me lancer dans cette suite car la fin du premier tome présagée de sacrés rebondissements avec Allison et Matthew.
Le premier tome (ici) a été pour moi une lecture plus que agréable. J'avais  réellement passé un très, très bon moment  avec tous ces personnages, sauf que, à la fin bien sûr, je me suis retrouvée frustrée. Je voulais tout simplement la suite..

Mary Ves s'est encore une fois surpassée. Ce tome 2 est juste époustouflant. Sans mentir, j'ai lu ce livre d'une traite. Impossible de le lâcher.

Sans rentrer trop  dans les détails, car je vous laisse le soin de découvrir tout ça, on découvre un Matthew, ultra possessif, jaloux (et le mot est faible), homme des cavernes, accro comme un dingue, qui fait boulettes sur boulettes et j'en passe ... pour reconquérir sa belle. Moi, je l'ai trouvé chou mais fou ce gars.
Pis de l'autre côté, nous avons Allison complètement perdue depuis   tous ces secrets de famille enfin mis au grand jour. Elle est dévastée, anéantie ça c'est clair. Mais surtout  a besoin de s'éloigner un peu de tout le monde pour mieux comprendre ce qui lui arrive. Pour le moment, sa vie amoureuse reste sur pause. Pis les cours à l'école de médecine vont bientôt commencer. Besoin de se concentrer, de voir autre chose et pourquoi pas  faire de nouvelles rencontres.
Et attention, les ami (e)s. Tout ça, sous les yeux de Matthew.  On remonte plus haut ??? N'oubliez pas : Ultra possessif, jaloux, amoureux..... et boulettes.
Alors, toute l'histoire est bien évidemment centrée sur nos deux protagonistes avec les disputes, larmes, coups bas pour provoquer l'autre etc... Parfois, Allison me tapait sur les nerfs même si je comprenais finalement son comportement. Mais j'ai encore plus adoré Matthew avec son caractère  de M...E. On peut dire que le mec se bat réellement pour elle et dans tous les sens du terme. Croyez-moi ! 
Tous les deux ont un passé et un présent assez douloureux ce qui peut parfois créer des étincelles voire des flammes dans leur relation...le je t'aime moi non plus, vous voyez ce que je veux dire !? Mais au final, ils sont tellement amoureux, l'un l'autre, qu'ils ont tout simplement du mal à gérer  tout ça. Cet amour qui peut rendre fou.

Pis à côté de ça, il y a également tous les amis qui sont là, placés aux premières loges, témoins de  leurs chamailleries pour tempérer quand ça va parfois trop loin.
Le plus : les chapitres qui s'alternent, des émotions  au rendez-vous et une plume addictive.


Voilà, vous l'aurez compris. J'ai adoré cette suite. Mieux que le précédent.

Ma note :
Un petit coup de coeur pour ce tome.


7 commentaires

  1. Les Livres en Folies2 juin 2015 à 11:19

    Je n'ai pas lu le premier tome mais il a pas l'air mal :)

    RépondreSupprimer
  2. Oh oh , faut que je le procure et que je le lise celui ci.

    RépondreSupprimer
  3. Voilà qui me donne super envie, je vais peut-être craquer !

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.