L'année des volcans de François-Guillaume Lorrain

0

Quatrième de couverture :
« L'essentiel dans la vie, lui avait appris Rossellini, ce n'était pas l'exactitude, mais les libertés qu'on prenait et qui ne s'accommodaient pas toujours de la vérité. » Rossellini, un des trois personnages de ce roman, place la liberté – la sienne d'abord – au-dessus de tout. C'est ainsi qu'ayant promis à sa tyrannique maîtresse, Anna Magnani, le premier rôle de son prochain film, le voilà qui, par calcul puis par amour, l'offre à une Ingrid Bergman lasse des productions hollywoodiennes et prête à risquer sa carrière et sa vie personnelle pour ce cinéaste de génie. Les Enchaînés (TP) raconte les amours scandaleuses de Roberto Rossellini et Ingrid Bergman mais, aussi, l'étrange guerre cinématographique qui en a découlé : alors que Rossellini filme Ingrid Bergman dans Stromboli , au même moment, sur l'île voisine, Anna Magnani réplique en tournant Vulcano sous la direction de Dieterle : deux scénarios jumeaux, deux tournages chaotiques, deux actrices, deux volcans. Mais peut-il y avoir un vainqueur dans cette guerre des volcans ? François-Guillaume Lorrain fait magistralement revivre le cinéma et le climat d'après guerre et parvient à approcher le mystère de trois grandioses personnalités, éprises de liberté et affranchies des conventions : Rossellini, Bergman et Magnani.

384 pages
Partenariat pour les éditions Flammarion et le site Babelio dans le cadre de Masse critique


Mon avis :
Comme j'aime beaucoup les vieux chefs d'oeuvre  du cinéma des années 50-60, j'ai accepté de suite quand le site  Babelio m'a proposé ce livre en échange d'une critique.
Dans l'ensemble, j'ai beaucoup apprécié cette lecture ainsi que   les personnages principaux et secondaires.
Et, il y a effectivement du grand monde au balcon. Du Rossellini en passant par Bergman ou du Hitchcock entre autres.

Alors avec tout ça, qu'est ce qui se passe ?

Nous avons Ingrid Bergman, une actrice suédoise, voire "américaine" qui tombe littéralement amoureuse du talent de  Roberto Rossellini, un réalisateur italien.
Puis nous avons  Anna Magnani, la maîtresse de Rossellini avec qui, d'ailleurs, il  a déjà tourné quelques bons films à l'écran avec elle. Un triangle amoureux  va se mettre en place  au moment où Rossellini prendra l'avion en direction des Etats-unis, en douce, pendant que Magnani sera endormie.



Citation :Je viens de recevoir avec une grande émotion votre lettre qui arrive pour l'anniversaire de ma naissance comme le cadeau le plus précieux stop il est absolument vrai que je rêvais de faire un film avec vous à partir de ce moment je ferai tout pour que ce rêve devienne réalité dès que possible stop je vous écrirai pour vous soumettre mes idées stop avec mon admiration veuillez accepter l'expression de ma gratitude avec mes meilleurs sentiments.
On découvre une passion qui se fait dévorante dès la rencontre voire dangereuse pour les deux et déchirante par la suite car, bien qu'elle soit mariée et maman, elle se laissera séduire malgré tout par Rossellin, le séducteur. Et ça, à l'époque, c'était pas possible dans une Amérique sensible.

Puis, lui, en ayant fui sa maîtresse, a déclenché la fureur  de celle-ci qui ne veut absolument pas le laisser partir....  Oui, cet homme que l'on perçoit comme manipulateur, menteur, séducteur  même mythomane sera entre ces deux femmes qui finalement, ne se rencontreront pas mais ne seront pas loin.

Je trouve que l'auteur, François-Guillaume Lorrain a bien réussi ce roman-documentaire. On apprend des choses intéressantes à travers eux,  sur leurs vies vraiment compliquées qui d'ailleurs,  n’empêchera pas notre couple  Bergman / Rossellini de vivre cette vie tumultueuse et  de fonder une famille par la suite.
On se laisse presque séduire par un Rossellini qui se fait violenter par sa maîtresse, Magnani, au point de sa cacher pendant des heures sous le lit, le temps que madame se calme. Et on comprend mieux ses excès, ses crises envers lui.....parfois.....souvent....trop.


Et d'ailleurs à la fin de ce roman-documentaire, Bergman se livre à son tour et raconte sa rencontre avec Rossellini et l'on termine ainsi.

Merci à l'auteur pour cette découverte. Merci au site Babelio pour votre proposition et merci à Flammarion pour le livre.


Voici ma note :


4/5


Enregistrer un commentaire

:a   :b   :c   :d   :e   :f   :g   :h   :i   :j   :k   :l   :m   :n   :o   :p   :q   :r   :s   :t Add emoticons to Blogger +

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.