Django Unchained de Quentin Tarantino

2

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 12 ans 
Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs.
Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…
Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et a toute sa confiance. Le moindre de leurs mouvements est désormais épié par une dangereuse organisation de plus en plus proche… Si Django et Schultz veulent espérer s’enfuir avec Broomhilda, ils vont devoir choisir entre l’indépendance et la solidarité, entre le sacrifice et la survie…


Mon avis :
J'avoue que j'ai mis du temps à me décider pour ce film. Il était sagement là dans l'attente
d'être visionné. J'ai lu beaucoup de critiques positives à son sujet, des gens en parler autour de moi.... j'étais ignorante et je ne pouvais pas en discuter avec les autres. Assez pénible pour moi d'entendre :  Quoi, tu n'as pas encore vu ce film ? Rooooh, tu sais pas ce que tu loupes, ma vielle.....
C'est pour cette raison qu'après une bonne petite lecture aujourd'hui, je me suis lancée dans un Quentin Tanrantino .
Il faut dire qu'il fait de bons films et que sortir indemne dans tout ça, j'y crois pas trop.
Pour ma part, ça été le cas surtout avec un casting de dingue comme celui-là  
Django, cet esclave a pour seul but de retrouver sa femme Broomhilda dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves.
A cette époque où le noir était considéré comme du bétail, ignorant  et j'en passe ; Django va nous surprendre, nous saisir, nous rendre fiers, combattants à travers lui.
Alors quand cet homme, le Dr King Schultz, qui est également  chasseur de primes prend Django sous son aile pour l'aider à traquer des meurtriers en fuite,  il accepte (en même temps, il n'a pas trop le choix) et en retour, il  lui rendra sa liberté.
On aura droit à beaucoup de clichés, de phrases qui font mal mais avec le temps on accepte ou pas, des bêtises  de l'autre, la méchanceté gratuite.
J'ai aimé le courage mais surtout cette façon d'agir pour retrouver quoi qu'il arrive sa femme. Prêt à faire semblant d'être un noir vendu (qui se comporte comme un blanc)  pour aller là où il doit aller. Bien évidemment, il y a des scènes qui m'ont choqué quand par exemple, l'esclave qui se fait  bouffer par les chiens...... ou l'autre là, Stephen qui se comporte comme un blanc face à ses frères et soeurs. Une folle envie de le baffer. J'avoue, j'avais les nerfs. Quand je pense que beaucoup encore se comportent ainsi et  en  se comportant de la sorte, perdent leur identité. D'ailleurs, Django fera cette belle réflexion à ce traite. Bien fait !

Au final, c'est un très très bon film qui nous montre encore une fois, les noirs  ont souffert aux mains de l'homme blanc mais malgré tout ça, il y avait des perles rares comme ce Dr  King Schultz et des cons comme ce traite de Stephen, un homme noir. Je pense que c'est lui qui m'a le plus énervée.

Jamie Foxx est vraiment doué pour ces films là.
 C'est un  très bon acteur qui mérite d'en faire plus. Quant aux autres, je n'ai rien à dire. Une belle palette.
Puis la fin, surtout quand il retrouve sa dulcinée, plus rien ne peut l’arrêter.


Alors pour  tout ceux qui hésitent encore, n'attendez plus.


Ma note :
5/5















2 commentaires

  1. J'aime beaucoup Tarantino. Je n'ai pas vu le film mais je voudrais bien le voir.

    RépondreSupprimer
  2. Django assure et c'est clair, Tarantino est le meilleur

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.