Beauvoir in love de Irène Frain

0

Quatrième de couverture :

On connaît la légende Beauvoir, intellectuelle majeure du xxe siècle, figure de proue du féminisme et compagne de Jean-Paul Sartre. Mais que sait-on de l amoureuse déchirée qui se cachait derrière l icône ?
1947. Simone de Beauvoir débarque aux États-Unis pour donner une série de conférences sur l existentialisme. En vérité, Sartre fait tout pour la tenir à l écart de son idylle avec la mystérieuse Dolores Vanetti. Là, à près de 40 ans, Beauvoir va faire la rencontre d un écrivain américain hors normes : le séduisant Nelson Algren. Dès leur premier échange, c est le choc. En moins de vingt-quatre heures, dans les bas-fonds de Chicago, entre bars sordides, planques de junkies et un deux-pièces sommaire, Simone revit. Avec Algren, elle va découvrir ce qu il y a de plus bouleversant dans l amour au masculin : ses élans de romantisme, ses fureurs et ses émois enfantins... 
Constamment attisée par leurs séparations et d éphémères retrouvailles, la tension amoureuse se fait parfois insoutenable. Mais elle réveille aussi l énergie créatrice des deux amants. C est à ce moment-là qu ils écrivent leurs chefs-d'oeuvre : Nelson, le roman qui lui vaudra la gloire, L Homme au bras d or, et Simone Le Deuxième Sexe, texte fondateur de la libération des femmes. 
Ils auront, en tout et pour tout, été réunis pendant moins d un an mais le souvenir de leur histoire les hantera jusqu à la mort. À travers ce livre , Irène Frain fait renaître toute la magie et l illusion des amours impossibles. Celles qu on n oublie jamais.



Mon avis :

Suite à mon partenariat avec le site Babelio pour la "Masse critique" , mon choix a été pour ce  roman "Beauvoir in love" de  Irène Frain.
352 pages qui se lit vite une fois que l'on capte le style de l'auteure.
Je remercie  les Éditions Michel LAFON.


Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié ce livre. La couverture m'avait  fait de l'oeil et le synopsis  n'a fait que me pousser dans cette jolie découverte. 
Je connaissais plus ou moins l'histoire de Simone de  Beauvoir (le castor) et celle de Jean-Paul Sartre mais avec ce livre j'ai appris beaucoup sur cette passion dévorante voire déchirante pour son amour de toujours, Sartre.

Quand Jean-Paul Sartre la délaisse pour une jeune métisse nommée Dolores Vanetti (la maudite), tout s'écroule pour elle. Et pourtant au fond d'elle, elle sait qu'ils sont liés pour toujours.

Citation : Je me fais des imaginations. Pas plus loyal que Sartre. Entre lui et moi, le pacte tient toujours. Notre alliance est indestructible, personne n'arrivera à le briser. Pas même cette garce.

Des cauchemars, une voix qui l'empêche d'avancer sereinement dans sa vie.  Pourquoi ?

Citation : Dolorès le cauchemar, Dolorès comme son nom l'indique, Dolorès-la-douleur.
Dire << Dolorès >>, c'est aussitôt se retrouver les nerfs à vif, à l’affût  nuit et jour, sans répit. Replonger dans la haine et les migraines, passer de la surexcitation à l’abattement, revivre les crises de larmes entre les quatre murs de la chambre - ne rien montrer, surtout, ne rien dire.

Sartre l'évite, s'éloigne d'elle et quand ils se voient c'est pour parler de   "La maudite" Celle qui illumine sa vie.
Une douleur atroce, une jalousie grandissante s'empare d'elle tous les  jours. Elle ne le supporte plus.
Et, c'est avec le coeur en peine qu'elle part aux Etats-unis pour donner une série de conférences  où elle découvrira par la même occasion les coins fréquentés de l'amour de sa vie  qu'il partage avec cette fille. Ce qui l'a  brisera mais qui  poussera son âme blessée  dans les bras d'un écrivain américain, Nelson Algren, passionné par  la boxe.... et  surtout par l'alcool.
Un amour passionnant, idyllique... elle va revivre à  ses côtés, se sentir belle,  être une femme auprès de lui, là, dans les bas-fonds de Chicago, dans un deux-pièces. Oublier Sartre ?  Oui, il le faut.

C'est d'ailleurs côte à côte  qu' ils écrivent leurs chefs-d'oeuvre.
Pour luiL Homme au bras d or, et
pour elle  : Le Deuxième Sexe, texte fondateur de la libération des femmes. 

Citation :  Allez ! Qu'est-ce que tu attends ? Offre-toi un permis de vivre !


Un amour, un amant clandestin. Oui, c'est  le cas malgré une séparation qui date avec celui qu'elle n’oubliera pas, Jean-Paul Sartre.  Nelson Algren restera l'amour caché mais pour combien de temps ?

Mais à ses côtés, pourtant elle a du mal à se livrer, à parler d'elle, de son passé. Triste personnage. Lui, se pose parfois des questions. A ses yeux, Simone est à lui, rien qu'à lui. Alors, pourquoi elle ne peut pas se confier, ouvrir son coeur entièrement ? Est-ce la faute à Sartre ?

J'ai beaucoup aimé l'écriture d'Irène Frain. Elle nous embarque carrément dans l'émotion, dans cette passion dévorante  mais également  dans la souffrance. Un très bon livre avec une plume légère et intense à la fois. Un petit chef-d'oeuvre  que je recommande.


Ma note :
4/5

Enregistrer un commentaire

:a   :b   :c   :d   :e   :f   :g   :h   :i   :j   :k   :l   :m   :n   :o   :p   :q   :r   :s   :t Add emoticons to Blogger +

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.