Sur ordre du roi de Julie Garwood-Tome 1

3

Quatrième de couverture :
On n'outrepasse pas un édit du Roi : pour sceller l'union du royaume, Alec Kincaid doit épouser une Anglaise. Autant prendre la plus jolie ! Le choix d'Alec se porte sur Jamie, la fille cadette du baron Jamison : d'immenses yeux améthyste, un teint de pêche, une chevelure flamboyante, elle est vraiment irrésistible ! Bien entendu, personne n'a demandé son avis à Jamie. Elle décide de prendre le deuil, de se marier en noir ! Un geste de défi qui exaspère Alec. Elle entend lui résister ? Lui brûle d'envie de l'embrasser, de la dompter, de la posséder à jamais. Mais Jamie s'est jurée que jamais son cœur n'appartiendrait à ce barbare écossais. Un duel impitoyable où leurs corps proclament ce que leurs cœurs refusent d'admettre.



Editions J'ai Lu (Aventures & Passions)
Publié en 2001- 440 pages

Mon avis :
Un début assez long mais au fur et à mesure que l'on avance, on y découvre une histoire délicieuse, surtout très captivante. Et, au final, ça devient un livre intéressant, avec beaucoup de caractère pour nos deux protagonistes. 
Oui, Julie Garwood est talentueuse et je l'admire pour ça. Elle arrive à hypnotiser le lecteur avec ses Highlanders, ses batailles, ses conflits, ses amours ou ses mariages arrangés. Pourtant, c'est la même recette que l'on voit sur les Highlanders, n'est-ce-pas ? Mais comment fait-elle, alors ? Comment fait elle pour se démarquer ainsi ?
---------------------------------------------------------------------------------------------
J'ai adoré Jamie et son caractère bien trempé. Elle ne mâche pas ses mots et n'a pas peur de tenir  tête à  celui   qui osera se mettre en travers de son chemin, y compris son mari.
Puis notre cher Alec qui se doit d'apprivoiser cette jeune-femme. Pour lui, la femme doit se taire, ne pas contredire son époux...... Hélas, quand le roi oblige Alec à se marier avec une anglaise,  Il choisit  cette beauté irréelle, Jamie. Mais ne se doute pas  sur quel morceau il  va tomber. ^^
Deux caractères forts, deux têtes brûlées. Les deux sont  très intéressants. Jamie fait sourire, elle a beaucoup de reparties. Elle est novice dans l'amour et va apprendre à se découvrir  au fil des pages grâce aux doigts experts de son époux. Parfois, sa façon de faire ou d'agir pouvait  être brouillon à mes yeux. Il y avait  des moments où je ne comprenais pas trop son comportement, et plus j'avançais dans l'histoire, plus son comportement me rendait dingue ( dans le bon sens, je vous rassure). C'est un vrai duel que l'on découvre entre eux, surtout qu'il sous-estime beaucoup son épouse, ce qui peut parfois irriter madame.
Il l'a considère comme une personne fragile, qui ne supporte pas la vue du sang, ou ne s'est pas montée  correctement à cheval, bref beaucoup de choses qu'elle se doit de rectifier au plus vite ou en tout cas quand elle aura décidé.

Les collines, les plaines.... Une anglaise qui doit s'adapter à sa nouvelle vie en Ecosse sans pour autant oublier d'où elle vient. Des écossais qui vont lui faire comprendre qu'elle n'a pas sa place auprès d'eux.  
Citation :- Ne regardez pas en arrière, Jamie. Et ne tremblez pas comme ça. Pensez plutôt à votre avenir.- C'est justement mon avenir qui me fait trembler, avoua la jeune femme. Je ne sais rien de cet homme qui est mon mari. Et toutes les rumeurs qui courent à son sujet ne sont pas de nature à me rassurer. Je voudrais ne l'avoir jamais rencontré. (page 80)
Mais Jamie a plus d'un tour dans son sac. Elle est l'épouse du chef. Elle doit se faire respecter, se faire aimer.
Lui par-contre avait tendance à la provoquer. Juste pour lui démontrer qu'il ne pouvait pas avoir deux  chefs dans une maison. La femme doit rester à sa place.  Point. 
Et bien évidemment, on aura droit à de la jalousie, des querelles de femmes, de la domination, de la protection... et de l'amour.
En tout cas, Julie Garwood  est efficace pour ses histoires d'Highlanders, et je viens de me rendre compte qu'elle aime vraiment commencer doucement, tout lentement, presque fatiguant pour notre cerveau (wep, j'ai eu une petite envie de le refermer au bout de quelques pages, trop lent à mon goût dans les débuts). Rien de bien méchant. Puis au moment de le fermer, il y a la phrase, le mot qui te pousse à continuer. Là, coup de théâtre, les pages se tournent à une vitesse folle. Alors, comment fait - elle ?

Je pense également et sincèrement que Julie Garwood aurait dû donner ce titre "Un mari féroce" pour ce livre-là. Et peut-être donner le titre "Sur ordre du roi" à la place de l'autre. Oui, ayant lu les deux livres, "Un mari féroce" conviendrait mieux pour celui-ci.
Alors, si comme moi, vous aimez l'Ecosse, la guerre des clans, les Highlanders, les femmes rebelles etc.... Vous serez ravis avec celui-ci, sur 'Ordre du roi', c'est du très bon. Julie.Garwood est douée et Je me suis régalée.
N'attendez plus, vous verrez ^^

Ma note :
4.5/5

3 commentaires

  1. Super chronique Hami, je me le prendrai à l'occasion, en attendant je vais poursuivre avec les titres que j'ai déjà d'elle ^_^

    RépondreSupprimer
  2. Par contre, la couverture est horrible lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol, oui, c'est l'ancienne version ^^
      Il n'est pas mal du tout. j'ai hâte que tu le lises ^^

      Supprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.