Le secret d'une passion de Ann Evan

2

Quatrième de couverture :
Le vieux McGuire, ce rude Ecossais, riche propriétaire et père autoritaire, n'a jamais supporté que sa fille vive une folle passion avec un rebelle ténébreux aussi fougueux que ses chevaux. A la première occasion, il a chassé Ethan et marié Cassie à un garçon " respectable ". Brisée, Cassie a obéi - et chéri en secret le souvenir d'Ethan qu'elle portait dans son ventre. Mais aujourd'hui, McGuire n'est plus, et la comédie du bonheur conjugal a assez duré. Cassie est enfin libre, et décidée à le rester. Mais, au même moment, elle apprend l'arrivée d'un nouveau voisin dans la propriété qui jouxte la sienne. Un voisin que les yeux de son fils lui rappellent chaque jour, et qu'elle imaginait pourtant pouvoir oublier.



Mon avis : 

Voilà une excellente lecture que je viens de terminer avec un petit pincement au coeur.


Cassie, est la fille d'un riche écossais, propriétaire d'une écurie. Ce père en question, qui se nomme McGuire, est un homme très autoritaire mais aussi très protecteur envers elle depuis le décès de son épouse. Son seule et unique enfant. Quand il apprend que celle-ci fréquente le jeune Ethan, un rebelle fougueux qui bosse pour lui. Il ne le supporte pas. Pour lui, sa fille mérite beaucoup mieux et lui interdit par la même occasion de le voir encore.

Mais interdire à son enfant de ne pas faire, c'est le pousser à faire le contraire. N'est-ce pas ?
Alors, un jour, Cassie fait tout le contraire de ce que son père attend d'elle, et s'enfuit pour se marier en cachette avec l'homme qu'elle aime.
Le point de rendez-vous : L'écurie pas très loin de chez elle.

Hélas, un accident les stoppe dans leur élan. Cassie qui aime beaucoup les animaux va s'approcher d'un cheval pas encore bien apprivoisé. Et, l'animal prit de panique ou de surprise s'agite, et fait tomber Cassie, qui reçoit dans l'élan des coups de sabots aux jambes.

Évanouie, Cassie se réveille à l'hôpital avec une jambe brisée et quelques petites blessures par-ci et par-là. A ses côtés, un Ethan terrifié. Alors, quand le père arrive au chevet de sa fille, et voit dans quel état se retrouve son enfant. McgGuire en devient fou de rage. Et c'est avec cette même rage qui en devient incontrôlable et avec des paroles plus que blessantes, qu'il lui interdit de s'approcher d'elle, et le vire de son emploi.

Treize années ont passé, Cassie est une femme divorcée et mère d'un ado en pleine crise de rébellion depuis la séparation de ses parents.
Depuis le décès de son père, elle a reprit les affaires du paternel et vit dans la maison familiale. Désirant toutefois vendre une partie du terrain.
Elle remarche malgré une jambe abimée, mais doit travailler dure dans sa salle de sport, qu'elle préfère nommer salle de torture pour s'améliorer tous les jours.

Mais un jour, l'agent immobilier arrive dans sa propriété avec un homme qui désire acheter le terrain mis en vente par elle. En s'approchant, elle reconnait le regard. Ce regard qu'elle n'a jamais pu oublier et que son fils le lui rappelle tous les jours. Ethan. Sous le choc, elle ne sait que dire ou quoi faire.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un livre magnifique tout simplement magnifique. J'ai adoré l'esprit rebelle de Donny. Il en fait voir de toutes les couleurs à ses parents depuis le divorce. Et, je pense que cet enfant est le personnage le plus marquant dans cette histoire.
Quant aux deux protagonistes, Cassie et Ethan, la rencontre ne va pas être simple. Cassie n'est plus une enfant, mais une mère d'un pré-ado qui se demande pourquoi ses parents ont divorcé. Elle est restée en bon terme avec son ex mari, ce qui ne vas pas être de tout repos. Et tiens à garder ce lien qui les unit pour leur fils. Un lien fort, mais sans amour.
On fera également connaissance du père d'Ethan, qui n'a pas été un père modèle, mais plutôt un homme violent, alcoolique envers sa femme et son enfant.... et qui fera tout pour se racheter auprès de son fils.

Bref, c'est une bonne lecture, très passionnante. Qui se lit, vite et bien. En une journée, l'affaire est réglée. J'aime beaucoup les romans de la collection prelud chez Harlequin. Je ne m'en lasse pas et bien l'intention d'en lire encore.

Voici ma note :
4/5

2 commentaires

  1. C'est ce que j'aime dans les HArlequins quand ils sont bien écris tu les lis en une journée voir 3/4 heures ( cela m'arrivait durant ma période "Harlequin junky");

    Je peux te dire que le premier que j'ai lu et je devais avoir 13 ans s'appelait "Entre Ciel Et Terre"; C'était une histoire d'amour entre une hôtesse de l'air et un pilote; En fait elle fait une blague un jour en annonçant qu'elle est fiancée au pilote juste pour faire taire des rumeurs sur son compte et le pilote confirme à son grand étonnement du coup cela l'entraine dans une situation très cocasse; Bref ils ne se comprennent pas au début mais au fil du temps ils tombent amoureux BLAH BLAH BLAH ET TRALALA.

    Mais je me souviens encore parfaitement la sensation que j'ai eu en le lisant c'était comme un nouveau monde qui s'ouvrait pour moi; je n'avais pas vraiment d'argent de poche mais je me les procuraient par une amie de ma cousine qui en achetais tous les mois; A mon époque harlequin c'était un GROS PHÉNOMÈNE PARMI LES JEUNES ADOSLESCENTES malgré le fait que les profs de français se plaignaient tous le temps; ON S'EN FOUTAIS. Avec du recul je ne vois vraiment pas le problème; Il FAUT ABSOLUMENT LIRE POINT BARRE. C'est très important que tu lises une Bande Dessinée, un journal ou un mode d'emploi tu dois habituer ton cerveaux à la lecture; A l'heure ou on dis que les jeunes ont du mal à lire peu être qu'il faudrait leur apprendre à lire sur des sujets qui les intéressent; ÇA MARCHE A TOUS LES COUPS.

    ICI EN ANGLETERRE ON NE TE JUGE PAS SUR TON STYLE DE LECTURE. Tu serais surprise de savoir que dans les bibliothèques publiques et scolaires LES HARLEQUINS SONT SUR LES ÉTAGÈRES. CAR HE OUI! LE PLUS IMPORTANT C'EST LA LECTURE. LES ANGLO-SAXONS SONT TRÈS TRÈS PRAGMATIQUES.

    BONNE LECTURE A TOI! AVEC OU SANS HARLEQUIN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !!
      Toujours ravie de lire tes commentaires. C'est un vrai délice.
      Et pour ma part, la collection Prelud chez Harlequin reste à mes yeux le numéro 1.

      Et pour revenir sur ce que tu disais, je pense que l'on ne devrait pas avoir honte de lire qui ne convient pas à d'autres.
      Au contraire, l'essentiel, c'est de lire. BD, journaux, magazines, livres, ebook. Tout est permis.
      L'essentiel, c'est que chacun y trouve son compte.

      En tout cas, merci pour ton commentaire.
      @BIENTOT PRINCESS

      Supprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.