Pour l'amour de Mateo de Chantelle Shaw

2

Quatrième de couverture :

Lorsqu’elle découvre le visage de l’homme d’affaires pour lequel elle doit travailler, Lauren sent le sol vaciller sous ses pieds. Car celui qui lui fait face n’est autre que l’homme qu’elle a quitté deux ans plus tôt, le cœur brisé, en comprenant qu’il ne voyait en elle qu’une maîtresse agréable et commode. Comment aurait-elle pu lui avouer qu’elle attendait un enfant de lui alors qu’il n’imaginait pas un seul instant s’engager auprès d’elle ? Aujourd’hui, Lauren sait qu’elle risque de tout perdre s’il découvre la vérité qu’elle lui a cachée…



Mon avis :

Voilà mon 3ème livre de mon partenariat avec les éditions Harlequin et le site Babelio.
Le précédant (Collection Azur) ne m'avait pas spécialement fait rêver, alors, c'est avec une peu d'espoir, que j'ai ouvert ce livre.

Cette histoire est tout à fait  plaisante, en tout cas je n'en suis pas déçue.

L'histoire commence avec une prologue de  24 pages, nous expliquant la rencontre de Lauren et Ramon.

Ramon est décrit comme un homme qui aime plaire, qui ne cherche pas du tout à se caser, et si ça devrait être le cas, cela serait avec une femme de son pays et de son rang. Oui, Ramon, est un beau espagnole à la peau bronzé, beau comme un dieu et pour couronner le tout, Duc.
A la mort de son père, il devra reprendre l'héritage et s'occuper de son vignoble, du château (domaine familial)  et surtout trouver une femme "convenablement aristocrate" pour lui donner un héritier. Mais, monsieur n'est  pas pressé, alors, il vit sa vie de Don Juan  et aime avoir ses maitresses, dont une, Lauren.

Lauren, une jolie anglaise, juriste, élégante et surtout indépendante. Depuis sa rencontre avec celui-ci, c'est le coup de foudre, pour elle. Et ne souhaite plus être une simple maitresse, non, elle en veut plus, lui. Rien que lui.
Mais un jour, elle apprend qu'elle est enceinte de Ramon et n'ose pas le lui dire car Monsieur lui a bien fait comprendre  dès le départ, qu'il n'avait pas le désir d'être père d'aussitôt, ni se caser.  Qu'il souhaitait juste vivre sa vie et d'en profiter un maximum. Alors, tout se brise pour elle. Il ne veut d'elle, que le corps et le sexe, rien de plus. C'est ce qu'elle vient de comprendre quand elle lui demande si un jour il aimerait avoir  des enfants et bien sûr,  se marier. Mais il lui annonce le contraire, qu'il ne souhaite pour le moment qu'une maitresse pour assouvir ses besoins sexuels, tout simplement ça.
Alors tant pis pour lui, elle élèvera son bébé seule.


Presque deux ans vont passer, Lauren est maman d'un petit garçon, Matéo, le fils de Ramon. Elle gère sa vie de maman qui travaille, comme toutes mères célibataires qui travaillent. Un jour, son patron, l'a convoque dans son bureau lui informant qu'un nouveau client (qui se trouve être dans le bureau également) souhaite racheter des bâtiments et du coup a besoin d'une juriste spécialisée dans le domaine  et bien évidemment, Lauren est la meilleure. Quand elle découvre son nouveau client, tous ses souvenirs reviennent à la surface, les sentiments mais également la rage envers lui. Figée, elle ne dira rien puis finalement jouera le jeu de l'indifférence vis à vis de lui.

A partir de là, l'histoire commence vraiment et cela devient très, très, intéressant.
N'oublions pas que Ramon est le père de son enfant, comment va t-elle s'en sortir?. Va t-elle lui dire ? Le cacher ? Et, pendant combien de temps  va t-elle dissimuler leur enfant ?
Voilà l'histoire de ce livre : pour l'amour de Matéo. Une bien jolie histoire que je viens de lire et savouré en quelques heures, hélas.
Cependant,  j'ai trouvé beaucoup de répétitions de textes dans ce livre, ce qui m'a un peu fatiguée à la longue, mais à part ça c'est une jolie histoire  qui se lit vite  et bien.

Du harlequin tout simplement.

Voici ma note :

4/5

2 commentaires

  1. QUAND j'étais plus jeune tu peux pas savoir comment j'ai dévoré les "Harlequin" avec les Romans Photos italiens de la compagnie LANCIO. Une de ces passions, je te dis pas !; C'étais très mal vu de les lire mais je m'en foutais; Ma mère me les jetais à la poubelle genre JE DEVAIS PAS LIRE CES COCHONNERIES. (Ouais pour elle ça s'apparentait presque à du PORNO, je t'en pris ne ris pas! LOL.En passant par hasard par ton blog cela m'a réveillé de tels souvenirs d'enfance et d'adolescence; Je me sens vraiment toute drôle et je dois avouer un peu vielle, je sais pas quoi!LOL; Mais tu sais quoi ces romans c'était une bonne chose à l'époque ou les jeunes d'aujourd'hui sont si vite passé par la case "Relation Sexuelle" en un rien de temps. PLUS PERSONNE NE SAIS PLUS ÊTRE ROMANTIQUE. C'EST A DIRE APPRENDRE A CONNAITRE QUELQU'UN SÉRIEUSEMENT ET LE COURTISER PENDANT UNE CERTAINE PÉRIODE.

    LE ROMANTISME EST MORT AUJOURD'HUI AVEC CE SEXE A TOUT VA. PAS ÉTONNANT QUE LES GENS SE SENTENT SI SEUL ET ONT DU MAL A COMMUNIQUER.
    FINI LA PUDEUR ON EST A L'HEURE DES "SEXE TAPE". C'EST VRAIMENT TRAGIQUE. MOI J'ADORE LES LIVRES ET LES FILMS ROMANTIQUES CAR ILS FINISSENT BIEN ET J'EN AI VRAIMENT BESOIN.
    Désolé pour le roman-commentaire mais tu auras deviné que j'aime lire ET ÉCRIRE. GROS BISOUS ET A BIENTÔT CAR JE RISQUE DE PASSER SOUVENT.

    www.minasek.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, je dois dire que c'est un sacré commentaire mais qui me fait vraiment plaisir à lire.
      Alors, moi par-contre,je n'étais pas très harlequin plus jeune. Aujourd'hui, on rechigne un peu, beaucoup, les éditions Harlequin, trop fleur bleue... Bref, je n'aime pas tout, mais je n'ai pas honte d'en lire au contraire. Bien sûr, je ne lis pas que ça, je suis plus tournée vers les romans historiques. Après, c'est peut être aussi une question d'âge qui me fait apprécier ce genre de lectures. 35 ans, l'âge de raison surement^^

      En tout cas, reviens quand tu veux. Je te lirai avec grand plaisir.

      Supprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.