Deux maris sinon rien de Adele Parks

1

Quatrième de couverture :


Alors qu'elle était encore étudiante, Bella s'est secrètement mariée avec Stevie, son amour d'enfance. Rattrapée par la vie quotidienne et la routine, Bella est tout simplement partie de son côté, sans jamais divorcer. La jeune femme a toujours gardé le secret sur cette union et, lorsqu'elle rencontre Philip, homme charmant, attentionné et drôle, elle ne peut pas résister. " Oubliant " qu'elle est encore techniquement mariée, elle passe devant Monsieur le maire, sans rien dire. Mais, après tout, il y a des années qu'elle n'a pas vu Stevie... Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes (ou presque), jusqu'au jour où la meilleure amie de Bella rencontre elle aussi le prince charmant. Laura lui présente ce petit ami qui n'est autre que... Stevie ! Les choses pourraient-elles être encore plus compliquées ? Et si Bella et Stevie tombaient à nouveau amoureux ?



Mon avis : 

Deuxième livre de cette auteure que je lis et je suis encore sous le charme. Une très belle histoire qui traite la bigamie mais pas que.
Comme à son habitude, l'auteure met la narration à la première personne mais qui alterne entre Bella, Laura, Stevie, et Philip.

Dans ce livre, nous découvrons Bella. Une belle jeune-femme, sophistiquée au passé assez mystérieux qui est mariée à Philip, un homme fortuné, aimant et surtout très patient avec elle.
Et nous faisons également connaissance avec Laura, la meilleure amie de Bella, la trentaine, maman d'un petit garçon et divorcée.
Pour le moment, tout est merveilleux jusqu'au jour où Laura rencontre à la sortie du métro un homme déguisé en Elvis et qui chante du Elvis. Elle ne lui prête pas spécialement attention, mais voit tout de même que c'est un bel homme, alors elle lui fait un sourire par politesse et continues son chemin.
Mais, ils vont se revoir quelques minutes après dans le métro et vont discuter, blablater, se présenter (Lui, c'est Stevie et elle, c'est Laura) pour au final tomber plus ou moins amoureux.
Laura est tellement heureuse de cette rencontre qu'elle souhaite partager cela avec sa meilleure amie, Bella. Celle-ci, ne sera pas spécialement contente du fait que déjà monsieur s'habille et chante Elvis mais en plus dans le métro, le comble du ridicule.

Donc à la demande de notre chère amoureuse, elle insiste avec l'aide d'une autre amie "Amélie" pour que Bella l'accompagne à l'un de ses shows d'Elvis et enfin voir celui qui lui fait tourner la tête à ce point.

En arrivant dans la salle où doit se passer le show que doit effectuer Stevie, Bella est sous le choc et le mot est faible. Elle tombe des nues, tout s'écroule autour d'elle. Elle reconnait tout de suite sans que lui s'en aperçoive, celui qui lui a fait battre son cœur il y a une époque, son mari, Stevie. Stevie, l'actuel petit ami de Laure. Quel bordel, non ?
Un mari et non un ex mari qu'elle a fui il y a huit ans sans laisser de trace et sans divorcer. Un mariage d'amour mais en cachette de tous.

Alors, elle va feindre d'être un peu malade et va partir, planter sa copine dans le décor et ne pas faire signe pendant un moment afin de trouver une stratégie pour éviter qu'ils se voient tous. C'est-à-dire Laura, Bella et ses deux maris.
Jusqu'au jour où elle-même décide de les devancer et de les inviter à manger à la maison, se croyant plus maligne et du coup pourrait trouver une ruse pour le prendre à part et voir avec lui comment arranger la situation au plus vite sans que personnes puissent s'en rendre compte. Mais le jour du repas arrive, ils sont là, ça sonne à la porte. Bella insiste pour ouvrir et les accueillir. Elle s'est mise sur son 31 comme à son habitude, (sauf que là, elle l'a mis le level un peu plus haut, mais pourquoi ?), et lorsque la porte s'ouvre, elle voit Laura toute souriante, toute heureuse et un Stevie, qui, lui, croit avoir une hallucination au même moment en l'a voyant, si ce n'est une attaque.
Bella avec sa ruse bien travaillée depuis un moment lui fait la bise pour l'éviter de parler et de déclencher un drame volcanique et lui dit discrètement à l'oreille...de ne rien dire.

A partir de là, tous les plans stratégiques et de manipulations etc... vont être mis en place pour éviter le pire, la catastrophe. Sans compter que cela va être très difficile, car Stevie qu'elle n'a pas vu depuis 8 ans est encore plus beau, plus homme que dans ses souvenirs et de voir sa meilleure-amie bécoter comme une gamine avec son "mari" devant ses yeux ne va pas rendre les choses faciles.

Ce livre qui traite la bigamie avec beaucoup d'humeur et de finesse en version chick-lit avec la plume d'Adèle Parks ne m'a pas laissée du tout indifférente, mais loin de là. Cela a été une agréable lecture. L'écriture est fluide, facile à lire donc, et on ne peut pas s'ennuyer. malgré des paragraphes un peu long, où l'on tourne un peu boucle.

J'ai été triste pour Bella, même si on comprend bien que tout est de sa faute mais en même temps en admiration par ses manipulations et manigances pour sauver son couple, son mariage, qui devient au final du vent dès l’apparition de son "mari".
Puis, j'ai eu mal pour Laura, cette double trahison par sa meilleure-amie et de son petit-ami qui lui laisse un goût amer et de haine envers ces deux-là.
Sans oublier Philip, qui lui pensait connaître sa femme. Le comportement de celui-ci est vraiment admiratif, très mature, très gentleman.

Je recommande ce livre pour son humeur, son humour, sa tendresse et pour toutes les mordues de chick-lit mais pas que.

Voici ma note :
4,5/5

1 commentaire

  1. J'ai aimé ce livre, je me suis bien amusée en le lisant mais j'ai également apprécié les passages plus "sérieux" ^^

    RépondreSupprimer

Si tu veux laisser un commentaire sur ce sujet, alors il ne faut pas hésiter.

Bannière Livraddict
ACTUELLEMENT SUR MON INSTAGRAM
© HAMISOITIL.FR. Design by MangoBlogs.