Dernières chroniques

♥ Dernières chroniques sur le blog ♥

lundi 30 mars 2015

La femme et le pantin de Pierre Louÿs

Quatrième de couverture : 

Pierre Louÿs, également connu sous les noms de Pierre Louis, Chrysis, Peter Lewys et Pibrac, est un poète et romancier français. André Gide fut son camarade de classe à l École alsacienne. Ils rejoignirent par la suite le mouvement du Parnasse et publièrent dans la revue La Conque, créée par Louÿs. Ce dernier, tout au long de sa vie, doubla ses uvres sérieuses d une version coquine, voire pornographique. La Femme et le pantin est l histoire d une prédatrice qui tient les hommes en son pouvoir jusqu à les ruiner moralement et matériellement. Elle fait d eux de véritables marionnettes qui dansent au bout des fils qu elle agite au gré de sa perversion. L histoire s inspire de la relation entre Casanova et la Charpillon, prostituée londonienne qui le mit sur la paille et le trompa, lui qui fut pourtant le tombeur de ces dames !

samedi 28 mars 2015

A tous les garçons que j'ai aimés de Jenny Han

Quatrième de couverture :

Et si les garçons pour lesquels vous aviez eu le béguin découvraient vos sentiments tous en même temps ? Lara Jean Song conserve ses lettres d'amour dans une boîte à chapeau que sa mère lui a donnée. Ce ne sont pas des lettres qu'elle a reçues, ce sont celles qu'elle a écrites. Une pour chaque garçon qu'elle a aimé. Lorsqu'elle écrit, elle ose ouvrir son coeur et dire toutes les choses que jamais elle n'exprimerait dans la vraie vie, car ses lettres ne sont que pour elle. Jusqu'au jour où Lara découvre que ses lettres secrètes ont toutes été postées Elle doit soudain faire face à son passé amoureux, la situation devient vite hors de contrôle mais qui sait ? Quelque chose de positif pourrait ressortir de ces lettres, après tout.

vendredi 27 mars 2015

Fifty-Fifty: ... et toujours un grain de folie de Kathy Dorl

Quatrième de couverture :

Prenez cinq amies : Lola, l’explosive Zoé en couple avec Jenifer, Anaïs la rebelle et Chloé la prudente. 
Ajoutez, si possible avec modération, Thomas et Lylou, deux adolescents en pleine crise, et une pincée de Fabien, toujours chez ses parents à 25 ans. 
Saupoudrez généreusement de maris : Frank, Bruno – beaucoup trop sérieux – et Jean-Robert – trop volage. 
Pimentez largement des joies des familles recomposées, de belle-mère trop présente, de démon de midi, de mise au placard professionnelle. 
Ajoutez délicatement l’ingrédient principal : « moi, vieillir, jamais ! » 
Remuez délicatement en prenant soin des grands-parents malades, mais surtout sans aggraver les malentendus. 
Placez le tout dans un club de vacances, dans un pays au bord de la guerre civile. 
Vous obtiendrez « Fifty-Fifty… et toujours un grain de folie », le second roman antimorosité de Kathy Dorl, qui donne la joie de lire.